Aux Oiseaux : film débat Pesticides non merci !

Quand :
18 mai 2016 @ 20:00 – 22:00
2016-05-18T20:00:00+02:00
2016-05-18T22:00:00+02:00

Le 18 mai à 20h au FJT les Oiseaux, un débat autour du film « Pesticides… non merci ! ». La question de la contamination des eaux par les pesticides sera examinée
Les organisateurs invitent aussi à un rassemblement place de la Révolution
Le samedi 21 mai 2016, à Besançon comme dans de nombreuses villes en France et dans le monde, une grande marche citoyenne partira à 14 heures Place de la Révolution, pour dénoncer les agissements de Monsanto et des autres multinationales de l’agrochimie.

Les pesticides utilisés en grande quantité par l’agriculture intensive depuis les années 50 ont conduit à une accumulation massive de résidus toxiques dans notre environnement (la terre, l’eau, l’air), dans nos aliments et finalement dans notre corps.

Avec 63 000 T de matière active de pesticides utilisées annuellement, la France reste, de loin, le premier utilisateur européen.

En mars 2015, l’organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé que le glyphosate, matière active du ROUNDUP, est « probablement cancérigène » pour l’homme. De nombreuses études mettent en évidence la toxicité du Roundup. Cependant, les tests AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) sont réalisés sans les adjuvants qui rendent le glyphosate beaucoup plus efficace donc plus toxique.

69% des Français se déclarent opposés au renouvellement de l’autorisation du glyphosate. Mais sous la pression des lobbys de l’agrochimie, le 18 mai, la Commission Européenne va demander aux Etats membres de voter le renouvellement de cette autorisation pour 10 ans !

D’autre part, il y a un lien entre OGM et pesticides : la majorité des plantes transgéniques sont modifiées pour résister à un herbicide. Le soja OGM importé en grande quantité du continent américain pour alimenter nos élévages subit d’importants traitements au Roundup.

Devant cette situation, Stop Monanto Besançon et le collectif Pour une Franche-Comté sans OGM demandent :

le retrait immédiat des produits à base de glyphosate (Roundup)
un moratoire sur les importations de soja OGM
un étiquetage signalant les animaux nourris aux OGM
un plan de réduction important de l’utilisation des pesticides
une politique agricole encourageant vraiment la pratique de l’agriculture biologique
Ces diverses actions sont soutenues par plusieurs organisations et collectifs dont la Confédération Paysanne, Biocoop, France Nature Environnement Franche-Comté, pour une Franche Comté sans OGM, SOS Loue et Rivières Comtoises, les Incroyables Comestibles de Besançon..

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Champs obligatoires*