Du nouveau pour les piétons ? une orientation surprenante …

Une signalisation piétonne entièrement repensée et connectée ! annonce Plus Grand Besançon

Plus Grand Besançon signalisation

Que l’on pense aux piétons, c’est assez rare pour être remarqué.  On a été voir de plus près.

Signalisation parc Micaud

Quand on arrive à la station de tram « Parc Micaud », il y a en effet de nouvelles pancartes écrites en blanc sur fond noir, mais placées assez haut. Il faut lever la tête pour les remarquer. On ne risque pas de se cogner dedans !

signalisation micaud

En s’approchant du pont de la République, on observe quelques bizarreries : d’une part toutes les lampes sont allumées en plein jour

et d’autre part à croire les pancartes, pour aller à Battant et à la gare Viotte, il est indiqué d’aller vers la gauche

signalisation piétons

A l’autre bout du pont (côté médiathèque)

Pont République signalisation

Les piétons ne sont pas incités à découvrir le quartier des Chaprais, mais seulement à prendre le pont jusqu’aux bateaux ou jusqu’au parc Micaud

 

Renseignement pris à l’Office du tourisme auprès d’une charmante hôtesse non dénuée d’humour « Oui, on sait qu’il y a un souci à propos de ces pancartes. Non le but n’est pas d’égarer les touristes pour qu’ils restent plus longtemps en ville, c’est pour vérifier que les piétons autochtones font bien attention aux pancartes. Plus sérieusement, c’est une entreprise privée qui a réalisé cette signalétique. Il y aura des aménagements dans quelques jours »

Si l’on sort de la boucle par le pont Schwint en direction de l’avenue Denfert-Rochereau, on peut aussi observer des pancartes

Pont Schwint signalisation piétons

Là aussi les orientations peuvent surprendre : en effet Micaud et la gare Viotte sont placées du même côté,  mais la flèche indique de descendre (les escaliers) à droite

En conclusion, il faut retenir que cette signalisation ne concerne pas vraiment les piétons bisontins, mais les touristes. Qu’elle ne concerne pas les Chaprais. Si elle déborde de la boucle, c’est seulement pour aller à la gare Viotte ou au parc Micaud

visiter Besançon plan

 

On peut comprendre l’orientation surprenante du fléchage en réalisant que le but louable est de tenir les piétons éloignés des automobiles et de les faire passer par exemple le long du Doubs sur les quais et en passant sous les ponts au lieu de traverser au milieu des voitures. Une belle intention !

Les touristes seront-ils plus disciplinés que les bisontins ?

A propos de Tourisme, le titre d’un autre article du magazine « Plus grand Besançon » distribué dans les boîtes aux lettres surprend

« L’Office du Tourisme de retour en ville »

Office Tourisme en ville

Ainsi auparavant, l’Office du Tourisme était exilé hors de la ville

Si l’on comprend bien, dans l’esprit de ces rédacteurs, on est revenu au début du XIXe siècle quand la ville se limitait à la boucle, les Chaprais n’était qu’un hameau de maraîchers !