Échanges sur les mobilités et les piétons

Le « Réseau d’échanges pour le développement des mobilités » récemment mis en place, a tenu pour la seconde fois, une réunion lundi 25 Mars dans la salle Proudhon devant un public composé de représentants associatifs dont un représentant de « Vivre aux Chaprais et de participants intéressés.

 

Cette structure est composée de trois parties prenantes:

– les services de la Voirie de la Ville et nouvellement de l’agglomération bisontine, représentées par Marie Zehaf adjointe au Maire, Jean-Paul Michaud Vice-Président à l’agglo, et Anthony Poulin, conseiller municipal délégué aux « modes doux et Maison de la mobilité » et des techniciens.

– AVB : « Association Vélo Besançon »

trottoirs libres

– « Trottoirs Libres », association nouvellement crée en Janvier dernier exclusivement centrée sur la défense des piétons.

De très nombreux échanges ont eu lieu avec pour objectif la sécurité des usagers.

Pour les cyclistes, le développement des voies cyclables, la définition des règles propres à ce mode de déplacement, la place dans le flot des voitures, la co-habitation avec les piétons, grands prioritaires.

Quant aux piétons, les plus exposés, leur rendre en premier lieu les trottoirs plus praticables, trop de voitures y stationnant, d’où le nom dont s’est donné l’association.

Il revient aux services de voirie de prendre en compte les nombreuses demandes et propositions qui ont été riches d’enseignement.

piétons rue de Belfort oct 18

En finalité, l’automobiliste, le motard, le cycliste, est avant tout, et nécessairement à un moment où un autre, un piéton. D’où l’intérêt d’un tel débat.

Une prochaine réunion est prévue dans les trois mois.

Compte rendu de Claude Racine

Quelle place la ville accorde-t-elle à la question des piétons ?

Si l’on effectue une recherche sur le site web de Besançon on obtient en tout et pour tout 3 réponses (sur 2 ans)

piétons sur site web de Besançon

En réalité le mot piétons apparaît souvent pour annoncer une opération commerciale qui ne concerne que la boucle : les samedis piétons

samedis piétons

La décision de créer « une gouvernance participative » date donc de la réunion du Conseil municipal du 20 septembre 2018

réseau participatif

« les déplacements piétons et cyclables » sont évoqués

C’est un point positif car on constate que jusqu’à présent le débat s’est polarisé sur les cyclistes en négligeant les piétons et l’état des trottoirs

Quant au site web www.chaprais.info il a publié une soixantaine d’articles consacrés aux droits des piétons et  aux trottoirs