Raphaël Meiss présentera l’acupuncture traditionnelle à la Journée Santé Bien être le 16 mars

Raphaël Meiss, acupuncteur traditionnel

Raphaël Meiss acupuncteur

Vous participez à la Journée Santé Bien être le 16 mars à la Cassotte. Pourquoi ?

Journée Santé Bien être calicot

Par le métier d’acupuncteur traditionnel que j’exerce depuis décembre dans le quartier des Chaprais et c’est également pour moi une façon d’intégrer le quartier, de rencontrer d’autres professionnels et d’échanger.

Vous parlez « d’acuponcture traditionnelle », de quoi s’agit-il ?

L’acupuncteur traditionnel travaille sur l’origine des maux.

« On prend l’exemple d’une rivière : s’il y a un barrage, il y a trop d’eau en amont et pas assez en aval ! Alors il faut chercher l’origine de la venue de ce barrage ».

L’acupuncteur rééquilibre le corps au niveau énergétique : s’il y a blocage d’énergie, on travaille en amont, on recherche le vide d’énergie, les racines.

« Si on coupe l’herbe elle repousse, si on enlève les racines elle ne repousse pas » !

Vous êtes chapraisien, bisontin d’origine ?

Mes parents étaient chapraisiens puis ils sont partis travailler en Afrique, en Côte d’Ivoire. Je suis né à Abidjan et je suis revenu à l’âge de 10 ans à Besançon, rue des deux Princesses.

Quelle a été votre formation, votre parcours professionnel ?

J’ai une formation diplômante en sport (Brevet d’Etat 2ème degré en lutte), diplôme préparé sur Paris. Athlète de haut niveau, j’ai participé à des compétitions internationales pendant plusieurs années. Voir le site du CPB.

Raphaël Meiss lutte

Je suis devenu éducateur sportif, puis j’ai passé le concours de professeur de sport au Ministère de la Jeunesse et des Sports. Dans ce cadre, j’interviens auprès du mouvement associatif et sportif.

Durant cette période, je me suis formé en shiatsu que j’ai exercé quelques années entre autres auprès de sportifs. Le shiatsu est une méthode thérapeutique japonaise basée sur l’acupression en utilisant les méridiens d’acupuncture pour équilibrer le corps.

Planche acupuncture

Et votre formation d’acupuncteur traditionnel ?

Elle s’est déroulée dans une école d’acupuncture traditionnelle à Paris pendant 4 ans avec des professeurs qui traduisent les textes d’origine afin d’approfondir et faire évoluer cette pratique. En fin de cursus, on doit présenter un mémoire, mon choix s’est porté sur : « L’orthosympathique et le parasympathique en lien avec l’acupuncture ». Il existe des points spécifiques à ces deux systèmes nerveux pour trouver l’équilibre. Le système orthosympathique est cardio accélérateur ; le système sympathique lui, le ralentit.

Il y a peu d’acupuncteurs à Besançon, certains partent en retraite, est-ce une opportunité pour vous qui venez de vous installer aux Chaprais ?

Oui je pense, cela permettra à des personnes de continuer à être suivies par cette méthode.

Qui vient vous consulter ?

Comme je viens du milieu sportif, j’ai actuellement une majorité de sportifs qui viennent pour des douleurs (entorses, tendinites, mal de dos, …). J’aime bien travailler sur les entités viscérales, ce sont les émotions qui gouvernent notre vie. Par exemple derrière la colère, il y a eu un traumatisme comme une peur. Il faut travailler sur l’origine, sur ce qu’il y a eu avant.

Les consultations, c’est le bouche à oreille et les relations du milieu sportif. En général, on vient pour des douleurs physiques, des problèmes de sommeil, …

Soignez-vous un symptôme, un mal, un déséquilibre ou une personne ?

On rééquilibre une personne dans sa globalité, l’harmonie existe dans un état d’équilibre instable qu’il faut sans cesse réajuster : alimentation, exercices physiques, hygiène de vie, prise de conscience de soi, de son corps et de ses émotions !

Quand une personne est sous chimiothérapie, il faut nettoyer le sang après chaque chimio. Si des symptômes comme les nausées persistent, je travaille sur les nausées. Il y a des points d’acupuncture qui sont faits pour nettoyer, enlever la perversité, les produits.

mannequin d'acupuncture

L’accès à la culture chinoise est-il difficile ?

Notre société s’est appropriée les notions de Yin et de Yang, d’équilibre en lien avec la doctrine religieuse et philosophique chinoise fondée par Lao Tseu, qui enseigne la solidarité totale entre la nature et l’homme.

acupuncture traditionnelle R Meiss

Que symbolise l’eau sur votre carte ?

La théorie des cinq éléments classe tout ce qui constitue l’univers en 5 catégories. Cet outil explique la nature des choses et les relations entre les choses. L’eau qui se trouve sur la carte est un des 5 éléments de cette théorie.

Qu’allez-vous proposer concrètement le 16 mars à la Journée Santé Bien être ?

Il y aura un stand avec un mannequin qui répertorie les trajets des méridiens ainsi qu’une planche anatomique. Des échanges pourront ainsi se créer sur les principes de cette discipline millénaire liée à la tradition chinoise. Des prospectus reprenant les bases simples du principe seront à la disposition des visiteurs.

Que pensez-vous du quartier des Chaprais ?

Le quartier est très très bien ; c’est vivant, accueillant et agréable. On peut se retrouver comme dans un village, avec l’esprit de solidarité. J’habite une petite maison en bas de la rue des Cras, où j’y exerce.

Interview le 19/02/2019 par Annick C. publiée le 26/02/19