A Vif : la banlieue en débat au CDN

Du rap au théâtre, Kery James fait le procès des banlieues au CDN en février 2019

A vif

avec Kery James, Yannik Landrein Voix off Jean-Pierre Baro

A Vif Kery James

Le rappeur et poète Kery James met sa plume au service d’un discours engagé qui fait de la parole une arme libertaire. Avec À Vif, il porte au théâtre un questionnement qui parcourt son oeuvre musicale. « L’État est-il le seul responsable de la situation des banlieues ? » Dans le cadre d’un concours d’éloquence de l’école du barreau, deux jeunes avocats s’affrontent sur ce sujet. Interprété par Yannik Landrein, le premier est issu d’une famille aisée et défend la thèse de la culpabilité de l’État. L’autre, venu comme son interprète Kery James des banlieues délaissées, en appelle au contraire à la responsabilité de chaque citoyen. Rencontre inhabituelle entre deux camps qui se connaissent mal, leur joute ludique et tenace interroge les convictions politiques de chacun. Jean-Pierre Baro, qui a présenté au CDN de Besançon Woyzeck, d’après Büchner (2015) et Disgrâce, d’après Coetzee (2016), dirige les comédiens dans une mise en scène qui vise à faire résonner une parole claire et à ouvrir un dialogue avec le public. Les « deux France », qui s’opposent sur scène, peuvent alors être réunies dans la salle, partageant un même élan d’émancipation citoyenne et d’appropriation de la parole politique.

A vif CDN

Lors d’une finale d’un concours d’éloquence, deux élèves avocats se sont face. Soulaymaan est issu des banlieues, Yann est issu des beaux quartiers. « L’État est-t-il seul responsable de la situation actuelle des banlieues ? » est le thème de cette joute verbale. Et pour compliquer le tout, les deux avocats doivent défendre des positions à l’opposé de leur milieu social. Kery James a donc choisi de brouiller les pistes. On doit bien reconnaître que l’on peut être perturbé par cette inversion des rôles, qui n’est pas naturelle. Le rappeur a souhaité surprendre pour mieux réconcilier ce qu’il appelle « les deux France ».

 

Comédien et metteur en scène, Jean-Pierre Baro s’est formé à l’ERAC auprès, entre autres, de David Lescot, Valérie Dréville, Jean-Pierre Vincent, Bruno Bayen. Il a joué sous la direction de Jean-Pierre Vincent, Gildas Milin, Thomas Ostermeier et est artiste associé au CDN de Sartrouville depuis 2013. La compagnie qu’il dirige, Extime, tire son nom de la contraction de deux idées : projection d’intime et hors du temps. Il y développe un travail qui explore les frontières entre théâtre et chorégraphie brute. Au CDN de Besançon, il a présenté Ivanov (Ce qui reste dans vie…)d’après Tchekhov en 2011 et Woyzeck (Je n’arrive pas à pleurer) en 2015.

Kery James, auteur, comédien Après avoir sorti son premier titre, La vie est brutale, à 14 ans, il a porté les couleurs du rap le plus authentique avec les albums Original MC et Le combat continue avec son groupe Ideal J. Puis, il a cassé tous les repères en introduisant des percussions des quatre coins du monde dans son premier album solo Si c’était à refaire. Il a prouvé plus récemment que le hip hop restait son domaine avec le succès des albums A l’ombre du show business, Réel ou encore Dernier MC qui l’emmène sur la scène de Bercy en novembre 2013. En 2012, pourtant, il vient dérouler le fil de sa carrière d’une manière inédite, l’écriture en fil rouge. Vingt ans de carrière… Une telle longévité artistique constitue un fait rare dans le rap français. Ce fait d’armes le hisse aux côtés des autres pionniers, NTM, I AM, MC Solaar ou Assassin. Là où le jeunisme domine trop souvent, Kery James peut se targuer à la fois de distiller une écriture adulte, exigeante, de se renouveler et de surprendre sans céder aux modes et de toucher des publics très différents. A cette occasion, il réarrange l’ensemble de son répertoire pour proposer un concert inédit, trois semaines durant au Théâtre des Bouffes du Nord.

 

  • Mardi 12 , mercredi 13 et vendredi 15 février à 20 h 00
  • Jeudi 14 février à 19 h 00
Durée :  1 h 15
CDN sept 2018
Le CDN est situé avenue Droz près de Micaud
Billetterie 03 81 88 55 11 accueil@cdn-besancon.fr Du lundi au vendredi de 9h à 13h et 14 à 18h (excepté les lundi 14h-18h) En ligne : billetterie.cdn-besancon.fr Tarifs >Tarif plein, 20€ (9 à 13€ abonnés) > Plus de 60 ans, groupe, familles nombreuses, CE, abonnés d’autres structures culturelles , 15€ (11 à 8€ abonnés) > Moins de 30 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, minimas sociaux, 9€ (3€ détenteurs du pass jeune, 7€ abonnés)
Categories: Actualités