Pascal Morand, nouveau directeur du FJT La Cassotte

Pascal Morand, vous êtes directeur du FJT La Cassotte depuis le 1° septembre 2018

Pascal Morand directeur de la Cassotte

Pourquoi avoir postulé à ce poste ?

J’ai déjà eu la responsabilité d’un Foyer de Jeunes Travailleurs durant 10 ans. Il n’y a pas beaucoup de postes de ce genre. J’ai donc saisi cette opportunité qui correspond bien à mes voeux et se situe dans la lignée de mon expérience passée.

Êtes-vous originaire de Besançon ou de la région ?

Non, pas du tout. Je suis de la Charente Maritime. Ce n’est pas la région qui m’a attiré, mais le poste.

Quelle a été votre formation ? 

Pour faire bref, j’ai un master de droit en Économie sociale et solidaire et un Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Responsable d’Etablissement et d’Unité d’Intervention Sociale (CAFERUIS) obtenus à Poitiers

Quel a été votre parcours professionnel ?

J’ai d’abord été directeur d’une Maison de quartier, puis d’un FJT. Je dirige des associations depuis 1999.

Pascal Morand directeur de la Cassotte

Pouvez-vous décrire le FJT La Cassotte ?

C’est un établissement ouvert sur le quartier des Chaprais et sur la ville qui accueille un public inter-générationnel : des jeunes hébergés et d’autres personnes venant se restaurer ou participer à des réunions dans nos salles

FJT La Cassotte

Pascal Morand La Cassotte Noël 2018

Quelles sont vos missions principales ?

La première, c’est l’accueil et l’accompagnement social et éducatif de jeunes. En 2017, 436 jeunes ont été accueillis. En 2018, le taux d’occupation est très élevé (90 %). La seconde, c’est d’offrir une restauration tant aux résidents qu’aux habitants du quartier et aux personnes de passage. Cela contribue à une mixité sociale.

Cassotte tarif des repas

Les tarifs sont très attractifs. Enfin nous louons des salles pour des réunions très diverses : des AG de copropriétaires, des séances de formation, des réunions des associations du quartier comme Vivre aux Chaprais ou des chorales.

Cassotte formation

Comment fonctionne cet établissement pour répondre à ces missions ?

Je manage seul une grosse équipe de 22 salariés dont trois « intervenants sociaux et éducatifs »

Il y a un Conseil d’Administration renouvelé il y a quelques mois. Il est dorénavant présidé par M Marcel Baty.

Marcel Baty architecte

Le Vice Président est M Claude Balland. Les fonctions de trésorier et de secrétaire n’ont pas changé respectivement MM Kohler et Moutarlier

Il y a aussi un Conseil de la vie sociale : Une instance consultative et constructive  qui  réunit 3 ou 4 fois dans l’année des représentants des résidents, des adhérents, du personnel, des parents de résidents mineurs, du Conseil d’Administration et de la Direction. Il contribue toute l’année à améliorer la qualité du fonctionnement et des prestations du FJT en étudiant des questions liées à l’organisation générale, la vie quotidienne, les animations socioculturelles, ou les projets de travaux et d’équipements.

FJT Cassotte CVS

Les résidents peuvent se présenter à son élection ou faire part de leurs suggestions

Y-a-t-il des différences avec le FJT des Oiseaux ?

Cet autre foyer de jeunes travailleurs est situé aux Cras, il a une fonction d’animation culturelle que nous ne pouvons pas assurer. Les Oiseaux ont un budget et des animateurs culturels qui peuvent proposer des expositions, du cinéma, des concerts etc … A la Cassotte, l’accent est mis sur l’accompagnement socio-éducatif des jeunes. Toutefois, des animations sont proposées aux résidents : il y a eu du karaté et du théâtre par exemple.

Cassotte théâtre

J’ai aussi un projet de recrutement d’un volontaire de service civique qui pourrait développer l’animation.

Les années précédentes,  un véritable partenariat s’est établi entre le Foyer de la Cassotte et l’association Vivre aux Chaprais Allez-vous poursuivre dans cette voie ?

Rencontre avec les artistes des Chaprais

Oui bien sûr ! L’ouverture sur le quartier me semble indispensable. Par exemple, nous avons un projet de Journée Santé bien être le 16 mars 2019

FJT La Cassotte en face rue Becquet

L’entrée du Foyer de la Cassotte en face la rue Just Becquet

Vous venez de découvrir Besançon et le quartier des Chaprais, quelles sont vos premières impressions ?

Tout d’abord, en venant d’une région maritime, je craignais un peu la rigueur du climat. Or pour le moment, je l’ai trouvé assez doux.

Rue de Belfort poissonnerie Nouvelle vague

En ce qui concerne le quartier des Chaprais, ce qui m’a surpris agréablement, c’est le grand nombre de commerces plus particulièrement rue de Belfort. Trouvez-ici par exemple une épicerie fine, un poissonnier et beaucoup de commerces de proximité, c’est très pratique et assez rare.