L’Office du Tourisme à Micaud, plus pour longtemps

Les Chapraisiens le situent bien, près de Micaud, mais savent-ils comment fonctionne l’Office du Tourisme ?

Office du Tourisme Micaud

L’office du Tourisme est situé 2 place de la première Armée dans un bâtiment moderne très lumineux surplombant le Doubs, entre le pont de la République et la Promenade Micaud

Une équipe d’une douzaine de salariés travaille ici

Office du Tourisme entrée

Que font-ils ?

Accueillir les touristes de passage : plus de 60 000 ou les informer par téléphone (03 81 80 92 55) et par Internet. Leur indiquer les immanquables de la ville  : Citadelle Vauban, Musée des Beaux Arts, Musée du Temps au Palais Granvelle, Maison de Victor Hugo, FRAC. Leur proposer des lieux d’hébergement et de restauration mais aussi de loisirs (visites, circuits etc…). L’Office est un intermédiaire entre les visiteurs et environ 260 partenaires, des « adhérents » qui proposent des lieux et des activités.  Parmi les visiteurs étrangers, viennent en tête les allemands, les suisses, les hollandais, les belges et les anglais.

Une grande activité de l’Office du Tourisme, consiste à faire la promotion de la Ville  en organisant en particulier des congrès, séminaires et voyages que ce soit à Micropolis ou dans d’autres salles, bref du tourisme d’affaires.

Office d Tourisme Congrès

En novembre 2018, l’Office de Tourisme du Grand Besançon a obtenu la marque « Qualité Tourisme »

Office du Tourisme Noël 18

L’Office est ouvert tous les jours en semaine de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h (en continu en été).  Le dimanche de 10 h à 13 h .

Le hall de l’Office du Tourisme accueille aussi des expositions actuellement sur Vauban

Office du Tourisme expo

En quoi l’Office du Tourisme peut-il concerner les Chapraisiens ?

Comme les autres touristes, s’ils ne connaissent pas encore bien leur ville ou s’ils reçoivent des amis. On y trouve beaucoup d’idées de balades, par exemple des fiches sur les sentiers de Besançon et plein d’autres documents.

sentiers Office du Tourisme

Il y a aussi des événements spécifiques au quartier comme la présentation du passé thermal de Besançon, la visite du cimetière pour les Journées du Patrimoine et cet été, des concerts au kiosque Micaud

Le hall de l’office accueille aussi parfois des séances de dédicace comme ce samedi 22 décembre 2018 avec Eveline Toillon pour son livre sur 50 femmes franc-comtoises.

Eveline Toillon dédicace à l'Office du Tourisme

Comment fonctionne cette institution ?

Didier Sikkink

Elle est présidée  depuis décembre 2017 par M Didier Sikkink (directeur de Micropolis)  et administrée par un CA de 24 membres

Le dernier directeur, M Joël Nogier, nommé en février 2017, n’est pas resté longtemps. En attendant les restructurations, c’est Madame Laura Ordinaire directrice adjointe qui anime l’équipe des salariés.

Equipe de l'Office du Tourisme

Que va devenir l’Office du Tourisme ?

C’est encore en pleine discussion, mais il va changer de statut pour élargir ses compétences au niveau du Grand Besançon. Ce qui semble certain, c’est son déménagement place Saint Pierre dans les locaux de la mairie, probablement en mars, dès que la rénovation suite à l’incendie sera terminée.

Ce déménagement sera certainement une perte pour les Chaprais.  Rappelons que cette construction est l’oeuvre de l’architecte bisontin Michel Demenge à qui  Maître Albert-Maxime Kohler, alors adjoint à la culture sous Jean Minjoz, a proposé en 1967 de préparer un projet de syndicat d’initiative à installer à l’entrée de Micaud. Le projet voit le jour en 1969. Le bâtiment reprend le concept des structures en terrasse, les formes géométriques et l’utilisation optimale du verre, chères à l’architecte allemand Mies Van der Rohe. La structure porteuse métallique est constituée de telle sorte à dégager les angles du bâtiment et à offrir une vision maximale sur la nature environnante. L’une de ses plus belles œuvres, qui un demi-siècle plus tard, marque encore le paysage urbain par la beauté et la modernité de ses lignes.

Que va devenir ce bâtiment ?

Certains y verraient un énième restaurant (il y en a déjà 5 ou 6 à proximité dont le Chaland amarré à Micaud).  Comme Michel Demenge, un ancien directeur, Gilles Dreydemy aurait bien aimé y voir s’ouvrir une galerie d’art. En attendant, il en a ouvert une chez lui App’Art 15 rue Ronchaux.

Le long passé du Tourisme à Besançon

A défaut de pouvoir apporter des précisions sur l’avenir de l’Office du Tourisme, le personnel est plus prolixe sur le passé en insistant sur la seconde place de Besançon dans l’histoire des Offices du Tourisme

  • L’ancêtre des offices de tourisme apparaît pour la première fois à Gérardmer en 1875 sous l’intitulé « comité des promenades »
  • Le premier syndicat d’initiative apparaît à Grenoble en 1889
  • Le second naît à Besançon en 1891 en lien avec lactivité thermale puisque les curistes sont les premiers touristes.
  • En 1903 naissent la première union départementale et la première fédération régionale
  • En 1918 on compte 500 syndicats d’initiative
  • En 1919 les 23 fédérations nationales se regroupent dans l’union des fédérations de syndicats d’initiative
  • En 1963 l’UFESSI devient la FNSIOT ( fédération nationale des syndicats d’initiative- office de tourisme) puis la FNOTSI en 1976.

L’architecte Maurice Boutterin  avait proposé dès 1914 un projet de Pavillon du Tourisme  qui aurait pu être construit à l’entrée de la Promenade Micaud

Pavillon du tourisme par Boutterin

 

Categories: Actualités