Chantier Viotte, cela devient insupportable pour les riverains

Les riverains vont craquer : les nuisances sonores du chantier Viotte toute la journée et même la nuit sont intenables

Les riverains les plus proches sont bien informés. Ils ont reçu ce document  Information-chantier_15-10-18 leur annonçant les nuisances de la semaine. Que dit-il ?

 

« Les travaux se poursuivent pour créer le pôle tertiaire du quartier Viotte. Après l’élévation des murs porteurs, la construction des structures continue par la réalisation de dallages.
Cette semaine plusieurs opérations de création de dalles béton se dérouleront aux dates suivantes:
– Mercredi 17 octobre: première partie du plancher haut du rez-de-chaussée du bâtiment Al;
– Jeudi 18 octobre : dalle du bâtiment A3;
– Vendredi 19 octobre : radier, plate-forme qui servira de fondations au parking mutualisé, au niveau des lots C et D.
Viotte plan masse
Ces interventions commenceront le matin vers 7 heure et se termineront dans la nuit et pourront générer des nuisances sonores.
Ces travaux consistent d’abord à couler le béton de la dalle dans l’emplacement en attente, puis il sera lissé. 

lissage de dalle

Cette étape nécessite de laisser sécher le béton plusieurs heures sans toutefois attendre sa prise complète. Ainsi, et tant que le béton est frais, le lissage doit être réalisé la nuit. Cette intervention est soumise aux conditions météorologiques, en effet une pluie trop importante ne permet pas de lisser le béton.
Nous veillons à tout mettre en oeuvre pour réduire la gêne occasionnée et nous vous remercions de votre compréhension.
Pour tout renseignement et en cas de problème particulier, vous pouvez contacter Mme Louisa BENHAMIDA, médiatrice du projet Viotte, au 06 07 74 30 19 ou par mail à l’adresse suivante : mediatrice.viotte@territoire25.fr « 

On a beau être prévenu, les nuisances sonores sont devenues insupportables

C’est le forage de pieu qui est particulièrement bruyant

Viotte foreuse de pieux

la foreuse de pieux est entrée en action ce lundi 15 octobre, et pour une durée d’une dizaine de jours. Lorsqu’elle rencontre de la roche dure comme mercredi matin, le bruit peut devenir infernal.

Etre informé,  c’est bien, mais cela ne soulage pas : trépidations, vacarme incessant. Ceux qui le peuvent partent ailleurs au calme. Mais pour ceux qui n’ont pas d’autres solutions ce n’est pas que de la gêne

nuisances sonores

Ce n’est pas la première fois que des riverains de chantier se plaignent des nuisances sonores et l‘association Vivre aux Chaprais avait alerté le préfet