Accueil de nuit du Secours catholique : appel pour la convivialité

Edith est bénévole à l’accueil d’un abri de nuit pour des « sans abris » aux Chaprais. Elle lance un appel

  Edith Robert à l'accueil de nuit
Depuis quand cet accueil existe-t-il  ? 
Cela fait plus de vingt ans que le Secours Catholique et la paroisse du Sacré Coeur se sont entendus pour mettre sur pied cet accueil de nuit dans des locaux inoccupés de la paroisse au 14 avenue Carnot
Sacré Coeur avenue Carnot en 2018
Qui est accueilli ici ?
Nous accueillons  cinq personnes sans abri toutes les nuits de septembre à juin. Ce sont des personnes (hommes ou femmes) en grande précarité et désocialisés. Elles sont envoyées par le SAAS un service du CCAS de Besançon. Il est destiné à des personnes dont la situation s’est améliorée par rapport à l’accueil des Glacis et qui sont susceptibles au bout de quelques semaines de rejoindre une structure proposant un emploi d’insertion comme Javel à Chalezeule
Dans quels locaux se fait cet accueil ?
Il y a trois chambres : deux avec deux lits
chmbre double de l'accueil de nuit
et une chambre pour une personne seule
Accueil de nuit chambre simple
Il y a des toilettes
Accueil de nuit toilettes
C’est un accueil de nuit exclusivement. L’entrée doit se faire entre 19 h et 20 h et à 9 h du matin tout le monde doit être parti
Accueil de nuit entrée
L’accueil est assuré par des bénévoles. Comment fonctionne-t-il ?
Nous avons une équipe d’une quinzaine de bénévoles de sorte qu’il y ait deux personnes chaque soir au moment de l’ouverture entre 19 h et 20 h. Parmi ces bénévoles une personne assure le lien avec la Banque alimentaire, une autre avec le SAAS, une autre avec la blanchisserie BTS de Franois, une autre s’occupe des poubelles et du chauffage, etc … moi je coordonne l’équipe qui se réunit régulièrement. Certains comme Maurice Cholley sont présents depuis longtemps, d’autres se sont associés plus récemment.
Accueil de nuit tableau des permanences
Le tableau des permanences est actuellement dans un placard où est rangé tout ce qui est nécessaire pour fonctionner.
Edith à l'accueil de nuit
L’accueil proprement dit se fait dans le couloir ce qui limite la convivialité et oblige les bénévoles à se réunir ailleurs.
Or une salle supplémentaire (au bout du couloir) nous a été proposée et nous aimerions en faire une salle de convivialité afin de mieux accueillir ces personnes et créer un lieu de convivialité.
Vous avez donc besoin d’une aide financière ? 
Oui, afin de pouvoir mener à bien ce projet, nous avons demandé des subventions. Mais cela ne suffit pas,  nous avons lancé un appel aux dons. Chacun peut donner même un peu, si beaucoup de gens participent cela fera beaucoup ! Voici  le lien si vous souhaitez nous donner un coup de main.
Vous pouvez aussi envoyer ce lien à vos contacts afin de toucher le plus de monde possible.
Merci de votre aide et de vote intérêt à notre projet. La pièce a besoin d’être complètement refaite : la peinture, la fenêtre, le chauffage, la porte et le mobilier :  canapé etc …
 

14 avenue Carnot accueil Sacré Coeur

Lieu 14 avenue Carnot
03 81 47 15 30

Vous êtes bénévole pour l’accueil de nuit du Secours Catholique, mais vous avez d’autres occupations ?

Oui j’ai une occupation professionnelle : je suis salariée des Invités au Festin.  Je  suis responsable de la Maison relais Les Capucines qui accueille 13 personnes en souffrance psychique. Cela se situe à la Maison des sources 10 rue de la Cassotte.

Maison des sources Invités au Festin

Par ailleurs, je suis mobilisée bénévolement pour l’accueil des réfugiés.

Invités au festin au Forum

Vous passez donc votre temps à vous occuper des autres ?

Oui, j’y passe beaucoup de temps ! Je ne peux pas faire autrement depuis que je suis jeune. J’ai été élevée dans un milieu très catholique. Il fallait aller à la messe chaque dimanche. Je ne comprenais pas tellement pourquoi jusqu’au jour où j’ai découvert Saint Vincent de Paul qui passait son temps à aider les autres. J’avais 13 ou 14 ans, ça été un déclic. Pour moi ça a du sens, c’est concret. Et il faut dire qu’en retour, on reçoit beaucoup, ça apporte du bonheur !

Il faut quand même essayer d’équilibrer avec la vie de famille et les loisirs. Il y a quelques années, j’ai aussi participé  à l’animation de l’Association Vivre aux Chaprais.

réunion du bureau de Vivre aux Chaprais

J’apprécie qu’elle ait diversifié ses activités. Je peux y venir de temps en temps, garder le lien avec les gens du quartier.

 

Categories: Actualités, associations

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Champs obligatoires*