Qui se souvient de l’INFOP alors installé 45 avenue Carnot?

C’est en 1972 que l’Institut de la Formation Permanente de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs  s’installa à cette adresse, 45 avenue Carnot.

infop 001 (2)

Auparavant, c’était le siège des vins Union qui dépendaient de la CEDIS. Certaines cuves sont encore en place lorsque cet institut s’installe dans ces locaux.

45 avenue Carnot Vins Union CEDIS

 

Les plans prévoyaient un grand garage au sous sol qui n’a pu être réalisé que partiellement les parois des cuves de vin résistant aux marteaux piqueurs !! Pour détruire une première paroi plusieurs jours avaient été nécessaires et le projet de destruction de toutes les cuves fut vite abandonné !!!

 

Tour d’abord, rappelons que la chambre de commerce est une vieille dame née, à Besançon,  en 1819.

La formation deviendra très vite une préoccupation. C’est ainsi qu’en 1874, le ministère du commerce qui enquêtait sur le territoire national déclarait « …il y a urgence d’encourager l’organisation d’écoles de commerce… ».

Dès 1911 des cours de comptabilité sont mis en place  par la Chambre de commerce de Besançon et du Doubs, à l’attention des commerçants dans des locaux au 54 Grande Rue.

A chaque rentrée scolaire de nouvelles matières sont proposées aux ressortissants de la Chambre de commerce en essayant d’anticiper leurs besoins en fonction des progrès techniques et de l’évolution des postes dans l’entreprise.

Dans les années 60, la seule formation en secrétariat est de niveau  CAP et  BP,  les chefs d’entreprises de la région ayant émis le vœu d’avoir à leur côté des secrétaires de plus haut niveau la CCI répond à leur demande en organisant en septembre 1964 la formation accélérée de secrétaires de direction, première formation à temps plein qui se déroulait sur une année et qui s’adressait, sur concours,  à des bachelières. Cette formation a fêté ses 50 ans d’existence en 2014… !!

Ecole de secrétariat CCI

Compte tenu de l’augmentation  constante des stages,  des effectifs et  de l’exigüité des locaux, l’Ecole de Formation Commerciale s’installe au 29 avenue Gaulard dans l’ancien magasin de stockage d’épicerie en gros. Elle devient, en 1967 « Centre de Formation Professionnelle du Doubs ».

En 1969, ce Centre compte 6 salles et un laboratoire de langues. Il dispense des cours de vente, d’étalage, de gestion commerciale de langues et  prépare, entre autres, au CAP d’employé de bureau, d’aide-comptable et de sténodactylo, au  BP comptabilité.. M. Maurice Jacquemin, élu à la Chambre, va donner une dimension nouvelle au moment même où sont signés, en juillet 1970, les accords intersyndicaux sur la formation professionnelle continue. Un an plus tard, en juillet 1971 la loi organisera ce droit nouveau à la formation sur le temps de travail.

Aussi dès la rentrée de l’année scolaire 1970/71, le Centre est rebaptisé Institut de la Formation Permanente, INFOP.et s’installe avenue Carnot dans des locaux de 2000 m2 confortablement   aménagés : une vingtaine de salles de cours, un laboratoire de langues,  une grande salle de conférence une douzaine de studios pour loger les stagiaires à temps plein, une douzaine de bureaux et une cafeteria

Lors de l’inauguration des locaux, le président de la Chambre de l’époque, M. Pierre Blondeau (président de 1965 à 1974) déclarait : « l’installation de notre Institut de formation Permanente dans cet immeuble rénové marque l’aboutissement d’un siècle d’efforts ».

L’Institut va connaitre un essor considérable avec de nouveaux programmes pour répondre aux sollicitations nombreuses des entreprises, des administrations (stages pour demandeurs d’emplois,  des particuliers…

On passe de 470 personnes formées à 2000 par an !

Durant cette période faste de la formation, nous ne  citerons pas tous les  programmes  traités (secrétariat, gestion, relations humaines, langues, management, finances, conduite de rèunion.etc.)

Pour répondre aux entreprises de Franche Comté, la CCI s’équipe d’un laboratoire de langues mobile de 20 cabines qui est transporté dans une camionnette et installé par le chauffeur qui accompagne le professeur ; c’est ainsi que des cours d’anglais sont organisés dans des entreprises du  Jura, de la Haute Saône, du Haut Doubs…

Elle acquiert également pour son Ecole de secrétaires de direction la première machine de traitement de textes IBM, énorme machine remplissant à elle seule un petit bureau …

Un département technique est créé avec des cours d’électricité, d’électronique, et même de mécanique réparation automobile pour lesquels un matériel important a été investi  pour des stages dits « emplois jeunes »..

Plus original un stage de pose de bordure de trottoirs est organisé pour une entreprise de travaux publics, et des stages de caristes dont  l’examen final se déroulait au milieu de la cour sous le regard amusé des employés derrière leurs fenêtres ! Le code du permis de conduire se passait également dans les locaux et l’hôtesse d’accueil devait parfois supporter les mauvaises humeurs  des candidats recalés !!

En mars 1981, le président de la Chambre, Michel Jacquemin (il en sera président de 1976 à 1985), est interpellé par l’industriel bisontin André Marcel Augé qui souhaiterait que tous les services consulaires soient regroupés dans les locaux de l’avenue Carnot. En effet si la formation y est installée, la plupart des services sont encore, et ce depuis 1955, au 7 rue Charles Nodier dans l’ancien Hôtel de Longeville.

CCI rue C nodier

 

Si un refus lui est opposé, en 1993 pourtant, une grande partie des services rejoint l’avenue Carnot en attendant la construction du nouveau siège actuel de l’avenue Villarceau. C’est la DRAC qui rachètera le siège de la rue Charles Nodier et le Rectorat, de son côté, fera l’acquisition des locaux de l’avenue Carnot pour la coquette somme de 29 millions de francs.

CCI bureau Pt

L’ancien bureau du Président de la CCI

Que vous ayez fréquenté l’INFOP quelques heures ou plusieurs mois, n’hésitez pas à nous faire partager vos souvenirs que nous nous ferons un plaisir de publier.

Sources : Publication de la CCI du Doubs pour le cent cinquantenaire (12 mai 1969);  » Aventures consulaires » la CCI du Doubs de 1969 à 1995; témoignage de madame Michèle Roche, ancienne responsable de formation à l’INFOP.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Champs obligatoires*