Guy-Georges Lesart poète, photographe et historien

Mes toiles de neige

Guy Georges Lesart

Guy-Georges Lesart, poète et photographe, a déjà effectué plusieurs expositions photographiques sur l’hiver franc comtois.

Si l’on lui demande ce qui l’anime dans son activité photographique, il vous relate l’anecdote suivante.

 « L’un de mes amis peintres, qui est devenu une référence sur la côte bretonne par ses marines m’a taquiné assez durement alors que je lui donnais le flyer de ma dernière expo : « Tu sais, mon cher Guy, pour moi la photo  est un art  plus que mineur….  Avec tout le matériel moderne  aujourd’hui à la disposition de tout le monde, si l’on a un tant soit peu le sens du cadrage et de la prise de vue, on ne peut plus louper un cliché ! La photo, excuse-moi, c’est devenue un matériau d’échange Facebook ; tout le monde est ami ; tout le monde est  artiste  …. Faire une belle photo aujourd’hui est devenu un  jeu d’enfant ».

Guy Georges Lesart

roi et courtisan

Je lui ai répliqué : « Alors permets-moi de retomber en enfance. J’aime m’étonner, m’émerveiller de la variété infinie du spectacle du monde. L’hiver, ma région, la Franche-Comté, sur les pistes de ski de fond que je fréquente depuis près de trente ans, m’offre de grands fonds blancs qui sont comme des toiles vierges dont émergent une foule de sujets éphémères. De quelque côté que je me tourne, je perçois des œuvres que je ne saurais composer, moi, derrière un chevalet, car je n’ai pas hélas ta technique picturale.

Un clic, et j’ai souvent le sentiment de saisir ce que personne n’a vu ou n’a eu le temps de regarder ! Un amoncellement de neige, plaqué sur une clôture, a créé un personnage fantomatique qui sera fondu dans une heure .

Guy Georges Lesart artillerie d'hiver

artillerie d’hiver

Un engin agricole abandonné ou au repos est devenu un objet fantastique. Il serait, j’en suis sûr, contemplé dans les expos d’art contemporain avec force commentaires sur le concept qui a présidé à son élaboration . Les arbres dénudés sont surlignés par des cernes blancs et révèlent des personnalités élancées, tourmentées, toutes originales et différentes que l’on ne soupçonne pas lorsqu’ils sont couverts de feuillage. La neige surligne et métamorphose des objets quotidiens et banals. Ceci n’est pas une pipe disait Magritte. On pourrait dire ceci n’est plus une statue, une stèle mortuaire, une clôture, une grange……

Mes photos sont « mes toiles de neige » si tu me permets ce jeu de mot. C’est tout ce que je sais faire, moi. Viens voir quand même ; tu trouveras peut être des esquisses, des ébauches pour ta création …majeure….

Guy-Georges Lesart accompagne la plupart de ses œuvres de textes poétiques qu’il appelle « poésies sur photo ».

Certaines sont déjà parues sur ce site web pour présenter une expo  à Arc sous Cicon 

Arc en Neige Guy Lesart

Ou lors de la présentation de l’exposition à l’ASEP

Guy Georges Lesart participera aux rencontres avec les artistes des Chaprais les 17 & 18 mars 2018 à la Cassotte

Artistes des Chaprais 3/18

Voir l’annonce de cet événement artistique

Guy Lesart est aussi historien de profession. Il a publié chez Cêtre en 2006 Notre Dame du doute : le culte marial en Franche-Comté (du XIXe au début du XXe siècle)

Notre Dame du doute GG Lesart

Et Six petits moines, le Miracle de Faverney  études et controverses – Aux éditions de Franche-Comté – Vesoul  en 2008

« Voici 400 ans que « le miracle des Saintes Hosties de Faverney » attendait que l’on pose sur lui un regard un peu plus critique et circonspect… »

Si cet ouvrage évoque une parodie des enquêtes type « Agatha Christie », il s’appuie sur une  étude rigoureuse  faite aux archives du diocèse.

Guy Lesart est chapraisien depuis 1990, habitant d’abord rue de Vittel, puis avenue Fontaine Argent; il fait partie du groupe histoire de Vivre aux Chaprais.  Mais s’il a présenté un diaporama lors du premier Café histoire sur l’avenue Fontaine Argent
Guy Lesart au café histoire
il reste modeste. « Il ne sait pas tout sur la vie du quartier »
Il a aussi publié un article sur 4 chapraisiens morts lors de la guerre de 14-18