Le bombardement de la gare Viotte : histoire d’une photo

Le lendemain du bombardement de la gare Viotte, dans la nuit du 15 au 16 juillet 1943, nombreux sont les bisontins qui voulurent se rendre compte par eux-mêmes des dégâts provoqués par les bombardiers de la Royal Air Force.

Monsieur Raymond Perrin, alors Inspecteur aux Salines de Franche-Comté dont les bureaux étaient situés au 20 rue Carnot, fut une sorte de témoin privilégié puisqu’il habitait alors, avec son épouse et sa fille, au 1 rue Klein qui correspondait alors avec le 43 avenue Carnot.

Sa fille nous a confié ces photographies réalisées alors par son père et nous en a précisé les circonstances.

Au moment de l’alerte déclenchée lors de ce bombardement, les occupants du 1 rue Klein voulurent se réfugier dans la cave de l’immeuble. M. Perrin peu confiant dans cet abri les entraîna dans celui du garage Citroën 49 av. Carnot. Heureusement, car après le bombardement les habitants constatèrent l’effondrement d’une partie de l’immeuble et de la cave. M. Perrin fit alors de nombreux clichés . Et parmi ces clichés , cette photo célèbre (qui a pu être prise par un autre photographe?) de la chambre de M. Monnier, avec la bombe non éclatée sur le lit.

bombardement juillet 43 r perrin bombe 43 av Carnot non eclatee 001 -2-

Madame Élisabeth Pastwa la reproduit, page 41 (celle de M. Perrin ou d’un autre photographe?) dans son livre consacré à Besançon 1940/1944. Elle situe bien cette chambre prise en photo avenue Carnot.

A quand d’ailleurs la réédition de ce livre aujourd’hui épuisé? (à noter que dans son livre sur Besançon, collection Mémoire en images ed Alan Sutton , madame Eveline Toillon reproduit la même photo p.113 et indique qu’il s’agit d’une chambre de l’hôtel Terminus!).

Sur les photos suivantes (inédites?), on voit M. Monnier poser à côté de « sa » bombe (cliché R. Perrin)

bombardement juillet 1943 t perrin M

 . La 3° photo représente R. Perrin devant l’immeuble qu’il habite 1 rue Klein.M. Perrin disposait pour son appareil photo d’un trépied et d’un retardateur.

bombardement juillet 1943 r perrin devant degats 1 rue Klein 001 (2)