Vivre aux Chaprais fêtera ses 20 ans en 2018

Et si, à l’occasion du Forum des associations, le 1er avril, nous parlions de Vivre aux Chaprais qui, à l’automne  2018, fêtera ses 20 ans ?

Notre association ne portait pas ce nom actuel de Vivre aux Chaprais. Elle s’appelait Association de défense des habitants du quartier de Chaprais/Rotonde.

Elle est née, en effet, le 23 novembre 1998,  en réaction à la construction d’un immeuble de 6 étages, rue de la Rotonde au milieu de deux autres immeubles existant et dans une proximité prononcée. 35 familles du quartier l’ont fondé !

Photo du premier bulletin de l'association datant de décembre 1998 annonçant la création de l'association

Premier bulletin de l’association en                    décembre 1998

Très rapidement cette nouvelle association s’adressait au Maire de Besançon de l’époque, M. Robert Schwint afin de lui annoncer cette création et préciser ses objectifs :

« Notre association a pour volonté d’être un partenaire au niveau de l’aménagement du cadre de vie des habitants, partenaire des conseillers municipaux habitant le quartier, du conseil de quartier et de tous les élus en général.

Elle entend remplir une fonction citoyenne dans la mesure où elle associera étroitement tous les habitants concernés aux décisions à prendre et où elle informera régulièrement des réponses obtenues aux questions posées. »

Qui sont à l’initiative de cette association ? Chantal et René Chevillard, Michèle Jourdan, Jean-Claude Goudot, tous habitants du 28 de la rue de la Rotonde, concernés par ce projet de  nouvelle construction sous leurs fenêtres, en lieu et place de garages !

Mais l’intelligence collective du premier conseil d’administration constitué se résume dans le courrier adressé au Maire et dont l’essentiel vous est rapporté ci-dessus. Dès le départ, il ne s’agit pas de mener le combat contre un projet immobilier particulier, mais de s’intéresser à l’ensemble des problèmes des Chaprais, au cadre de vie de ses habitants.

D’ailleurs ce projet immobilier tel que conçu initialement ne se fera pas : porté par la SMCI émanation du groupe Kaufman and Broad, ce dernier renoncera. Le projet, plus modeste, sera repris par une nouvelle SMCI crée par la société immobilière Pierre et Vie.

Le combat continuera encore quelques années et malgré une densification reconnue par quelques élus et des observateurs attentifs, un petit immeuble verra tout de même le jour. Au prix de deux procès intentés par le promoteur immobilier contre notre association, pour dénigrement et perte d’image (et donc de clients). Procès qu’il perdra tous les deux !

D’autant plus que conformément à sa première déclaration, les bulletins d’information que publie sous le nom de Défense Chaprais Rotonde Infos : 37 bulletins seront alors édités, photocopiés et tirés à quelques centaines d’exemplaires et ce, jusqu’en 2008.

Photo du bulletin n°28 daté de décembre 2016 rendant compte de l'activité de l'association

Bulletin de l’association n°28           Décembre 2006

Du fait de son action tant en ce qui concerne l’urbanisation trop dense du quartier que les grands travaux du tram, le nombre d’adhérents augmente régulièrement (80 en 2004) pour atteindre 120 adhérents dès 2010 et dépasser les 180 en 2014.

Photo d'une action symbolique de Vivre aux Chaprais contre l'urbanisation intense du quartier : c'est la lutte du pot de terre (les habitants) contre le pot de fer (les promoteurs)

Contre les promoteurs immobiliers, c’est le pot de terre contre le pot de fer?

 

Photo du passage Rambaud lors de la construction d'un immeuble : Vivre aux Chaprais n'a cessé d'intervenir pour que le passage piétons soit libéré.

Construction et nuisances passage Rambaud

 

 

 

 

 

 

 

Afin de préparer l'arrivée du tram les habitants ont été confrontés de longs mois à des travaux gênants pour leurs déplacements quotidiens.

Le feuilleton des travaux d’aménagement de la place Flore

 

Durantla longue période des travaux du tram, Vivre aux Chaprais est intervenu afin d'obtenir des améliorations pour la sécurité des déplacements

Le long feuilleton des travaux du tram

 

 

 

 

 

 

 

En mars 2007, l’association a créé un site web Chapraisrotonde.fr, aujourd’hui remplacé (en 2014) par une nouvelle version plus moderne qui reprend la nouvelle dénomination adoptée par les adhérents le 12 mai 2009 de Vivre aux Chaprais.

Un journal imprimé manifeste cette transformation : pour le N0 1 de juin 2009, une simple feuille recto/verso. La couleur choisie : l’orange ! Or, dans le même temps cette couleur symbolise le nouveau partir de Centre Droit, le MODEM.

Photo du premier bulletin imprimé de Vivre aux Chaprais, couleur orange

Premier bulletin imprimé de Vivre aux Chaprais 2008

Dès le n°2, une couleur violette est choisie : elle évoluera vers ce bleu caractéristique du journal actuel.

Photo du bulletin n°4 d'avril 2010. La couleur a changé, il est devenu violet et comporte 4 pages

Bulletin n°4 d’avril 2010

Tiré et distribué à 4 000 exemplaires, dans les boîtes aux lettres des habitants, il connaîtra une rapide expansion : désormais sur 4 feuilles il atteint des tirages à 5 000 exemplaires, puis

6 000, avant de se stabiliser à 6 500 ! Un numéro spécial Histoire de la libération vue des Chaprais sera même tiré à 7 500 en septembre 2014 ! Ce sera Vivre Libre aux Chaprais qui bénéficiera de dons financiers des habitants afin de régler ce surcoût financier

Photo du numéro spécial de septembre/octobre 2014, tiré à 7 500 exemplaires sur le 70° anniversaire de la Libération de Besançon

Numéro spécial Libération vue des Chaprais
Septembre 1944 : tirage à 7 500 exemplaires

En 2012, un blog s’ajoute à ces moyens d’expression, Humeurs des Chaprais qui sera par la suite intégré au niveau site mais qui continue à paraître sur Canalblog, là où il avait commencé.

Depuis 2015, l’équipe des dirigeants a été profondément renouvelé ! Il ne reste plus qu’un membre du bureau du début de l’aventure. Les nouveaux dirigeants, pour la plupart, ont adhéré ces trois dernières années. Mais habitant le quartier, ils avaient suivi les différents combats de l’association.

La une du dernier numéro du mois de mars 2017 de Vivre aux Chaprais

Le dernier numéro du journal Vivre aux Chaprais

Ce qui est certain c’est que son avenir reste entre les mains des adhérents !

N’oubliez pas de participer au Forum des Associations, au FJT La Cassotte, le samedi 1er avril de 14 h à 18 h.