Où en est le projet Viotte après la consultation publique ?

Le commissaire enquêteur  a rendu son rapport suite à la consultation publique sur la modification du PLU

Voir la présentation de la consultation 

Sur le rapport de 45 pages, on ne s’intéressera qu’au dossier n°1 (le plus important) consacré au projet de la Viotte.  Le rapport peut être téléchargé sur le site du Grand Besançon.  Il est assez clair, mais il ne comporte aucune illustration et il n’évite pas le jargon habituel dans ce genre de document.

Projet Viotte plan des rues

Le commissaire (M Pierre Brosy) rappelle la genèse et les objectifs du projet en apportant quelques précisions.

Il permet le développement d’une polarité urbaine à proximité du pôle d’échange multi-modal de la Viotte avec un aménagement prioritairement piétonnier et favorisant les alternatives à la voiture.

La gare depuis la rue de la Viotte en novembre 2014

Il permet le développement d’activités tertiaires en coeur de ville avec 16 000 m².

Il contribue à une offre d’habitat diversifiée d’environ 200 logements répartis de part et d’autre de la voie ferrée avec une mixité sociale assurée grâce à 10 % de logements publics et 15 % de logements dits abordables pour les primo-accédants à la propriété.

Puis le commissaire rappelle que la consultation du dossier de 60 pages a eu lieu du 13 décembre au 18 janvier. Il a reçu en tout 40 observations sur le projet Viotte dont celles de riverains, celle de l’association Vivre aux Chaprais,  de l’Association des Usagers des transports en commun et de la préfecture (DDT).

Lire le rapport remis par l’association Vivre aux Chaprais : rapport l’analyse et proposition sur le PLU section U Viotte,

La ville a répondu à toutes ces observations :

l'effet signal du projet Viotte

Sur la hauteur des immeubles : la ville confirme que seul le bâtiment administratif aura une hauteur de 33 mètres pour faire un effet signal. Pour les autres, il y a un «plan d’épannelage» définissant une hauteur de R+5 au nord de la voie ferrée et R + 3 ou R+5 au sud.

Comment mesure-t-on la hauteur maxi ? À partir du terrain aménagé ou à partir de la dalle supérieure qui située au-dessus des parkings.

stationnements intégrés

quelle hauteur au projet Viotte ?

Or rue de la Viotte, ils seront sur plusieurs niveaux au dessus de la rue. Cela peut aboutir à une hauteur réelle de R+ 8 autrement dit plus de 25 mètres.

Le commissaire fait remarquer que les immeubles actuels ont une hauteur « sensiblement plus faibles que R + 5 »  mais que la ville ne veut pas délimiter plus nettement les hauteurs parce qu’elle « veut conserver le maximum de souplesse pour la réalisation du projet »

Sur le stationnement : actuellement les cheminots ont un parking : 50 places leur seront encore réservées. Il y aura un parking privé de 300 places pour les activités tertiaires (en principe plus de 800 salariés) et les 200 logements. « Il sera mutualisé ». La mairie ne souhaite pas remettre en cause le ratio de 0,5 place de stationnement par logement social (dans les HLM on n’a droit qu’à une demi voiture ? )

Au risque d’insuffisance, la mairie répond qu’elle respecte les règles et que « le recalibrage des rues de la Viotte et Nicolas Bruand créera de l’ordre de 30 places publiques supplémentaires »

rues viotte et Nicolas Bruand élargies

Sur la végétation : la mairie indique que la réalisation du projet « n’aura aucun impact » sur le bel arbre sur terrain privé à l’angle de la rue de la Viotte et de la rue du Chasnot.

carrefour rues Viotte et du Chasnot

Elle ne voit « aucune contradiction » entre la priorité au végétal affirmée dans le projet et l’autorisation donnée à supprimer un espace vert à l’angle de la rue de la Viotte et de l’industrie.

PLU Viotte PTC

Sur les règles d’implantation des bâtiments : La ville ne souhaite pas définir de règles précises quant à l’implantation des bâtiments. Elle ne voit aucun inconvénient à autoriser les saillies et les surplombs. La sécurité des parcours à proximité de la gare ne la préoccupe pas.

Le commissaire trouve pourtant « normal qu’on applique des règles similaires entre secteurs contigus. Il est satisfait de l’affirmation selon laquelle « les implantations des bâtiments dans le secteur nord (rue Nicolas Bruand) permettront de sauvegarder les vues sur la ville »

projet de quartier Viotte

Sur les déplacements et la circulation

La ville comme le commissaire ne voient pas l’utilité de prendre en compte simultanément le projet de constructions à la Viotte avec la circulation dans les rues voisines comme rue de Belfort, et ne s’inquiète pas du report de la circulation vers d’autres itinéraires comme la rue Paul Bert et Duchaillut. Ce sont « des points indépendants »

Sur les nuisances durant les travaux :

Chantier Florel rue de la Viotte 27/12/16

Cela ne concerne pas le PLU, mais la mairie assure que des « mesures seront prises avec les entreprises pour que le chantier soit le moins impactant possible en phase opérationnelle ». Une « interface type maison de projet sera installée pour dialoguer avec les riverains »

énorme tracteur au milieu de la circulation rue de Belfort

Concernant la possibilité d’avoir des salles de réunions pour le quartier, la réponse est on ne peut plus floue : « cette question fera l’objet d’une réflexion en fonction des disponibilités de la programmation »

Questions diverses : « le traitement des limites avec les terrains voisins sera étudié dans le cadre du projet », toutefois le commissaire précise que « la modification d’un PLU n’ouvre pas droit à une indemnisation des propriétaires »

Sur les risques de pollution des sols Il y a eu des diagnostics et aussi archéologiques. « Les eaux pluviales seront infiltrées par des puisards profonds pour atteindre les failles karstiques ».

rue de la Viotte sourcier et hydrologue

Sur la pérennisation des activités ferroviaires, cela ne concerne pas le PLU et la « SNCF ne souhaite pas céder le foncier Pomona »

terrain ex Pomona

 

En conclusion, le commissaire « a l’honneur d’émettre un avis favorable à la modification du PLU » mais avec une réserve : il propose de « réduire les hauteurs autorisées des bâtiments à construire au sud de la rue Nicolas Bruand afin de minimiser l’impact sur les propriétés situées au nord de cette voie. » Il « recommande aussi à la ville de poursuivre le dialogue avec le public et les associations tout au long de la réalisation de l’écoquartier de la Viotte. »

le site www.chaprais.info a consacré plusieurs articles à ce thème

  1. Le projet Viotte la consultation c’est maintenant !
  2. Qu’est-il prévu pour la circulation et le stationnement ?
  3. Que prévoit le PLU pour le cadre de vie et environnement?
  4. Le projet présenté à la réunion publique du 30 août 2016
  5. Le plan d’urbanisme aux Chaprais