Suppression d’une voie de circulation rue de Belfort, mais peu de monde à la réunion publique

La mairie a des projets pour transformer la rue de Belfort, pourtant les commerçants et riverains ne semblent guère intéressés.

une seule voie rue de Belfort

Depuis longtemps,  la circulation et le stationnement au bas de la rue de Belfort sont en débat. Mardi 6 décembre, salle de la Cassotte, le maire, Jean Louis Fousseret et ses adjoints tenaient une réunion publique pour présenter deux projets de transformation. Cette réunion avait été annoncée sur ce site web

élus à la réunion sur la rue de Belfort

Si les élus étaient bien représentés à la tribune, Madame Andriantavy, M Schauss, M Fousseret, Madame Zehaf et M Poulain

peu de monde pour la rue de Belfort

l’assistance était maigrelette, pourtant l’horaire avait été choisi pour faciliter la venue des commerçants.

CCH à la réunion sur la rue de Belfort

Dans la salle, outre les responsables des services municipaux,  principalement quelques membres du CCH, les responsables de l’association des commerçants, quelques rares commerçants et des représentants de  Vivre aux Chaprais.

Le premier changement de taille consiste à supprimer une des deux voies de circulation pour laisser la place à des bandes cyclables une en sens descendant,  l’autre à contre-sens.

avec deux variantes : soit limiter ce changement à la portion comprise entre la rue Suard et la rue des Chaprais

reunion-dec16-stat-cycle

La bande cycliste très récemment tracée rue des Chaprais sera prolongée à contre sens de la rue de Belfort en direction de la rue de l’église

ou bien (deuxième variante) supprimer une voie de circulation sur la totalité du trajet de la rue Chopard jusqu’à l’avenue Carnot pour tracer 2 bandes cyclistes. Seule concession, les cyclistes emprunteraient le trottoir (à chaque bout) lorsque ce trottoir est plus large.

reunio-dec16-cycles-pietons

Selon le maire, et le responsable du service, comme la circulation a déjà diminué de 25 %, cela ne poserait pas de problème de supprimer une voie sur le premier tronçon. Ce serait plus gênant, si on le faisait sur la totalité du parcours en particulier à cause des livraisons. Il faudrait faire un essai !

livraisons rue de Belfort le 24/11/16 à 11 h 15

livraisons rue de Belfort le 24/11/16 à 11 h 15

Une dame rêve d’une rue de Belfort complètement piétonne (comme la rue Battant ?). Selon le maire, « on ne peut pas contenter tout le monde, les avis sont contradictoires, il faut faire des compromis ». Le projet de faire passer les bus à contre-sens de la rue des Chaprais à la rue Chopard est abandonné. En revanche, les demandes de l’association de Vélo Besançon semblent exaucées. Un cycliste, présent dans la salle, exprime sa satisfaction et signale qu’on peut faire des livraisons en vélo. Le maire évoque un projet de plateforme logistique avec livraison au dernier kilomètre par des véhicules électriques non polluants. Mais il reconnaît que le projet datant de 2004 n’avance guère. Le maire présente les aspects positifs du projet : faire tomber la vitesse des véhicules, et donc sécuriser les passages pour piétons. Il n’oublie pas que la place de la Liberté doit être réaménagée.

Commentaire : Les automobilistes se plaignaient du ralentissement provoqué en aval par le rond point avenue Foch près de la gare, désormais le ralentissement aura lieu en amont. Le flux de circulation sera encore davantage détourné vers d’autres rues : Chopard et Paul Bert. Moins de passages rue de Belfort, donc inévitablement moins de clients pour les commerçants. Pour les usagers des bus des lignes 4, 10, 11 et 20,  le temps de trajet risque de s’allonger entre la rue Suard et la rue des Chaprais. M Fousseret signale que si la vitesse commerciale des bus (actuellement de l’ordre de 16 ou 17 km/h) baisse, cela coûte 700 000 euros.

Pour faire passer la pilule ? une « expérimentation » est présentée pour faciliter le stationnement : un quart d’heure gratuit à condition d’aller prendre le temps de composer son numéro d’immatriculation à l’horodateur. Alors que Vivre aux Chaprais réclamait depuis des années, la mise en place d’un système d’arrêt minute gratuit et facile devant les commerces, l’expérimentation devrait concerner les  » 740 places payantes de l’ensemble du quartier des Chaprais ». La fleuriste souhaiterait que l’on passe à 20 minutes,  car pour composer un bouquet il faut plus de 15 minutes. L’important est que les voitures circulent : avec un quart d’heure, cela permet une rotation de 4 voitures, pour vingt minutes, il n’y en n’a plus que 3. Il faut savoir aussi que cette expérimentation va priver le budget de la ville de centaines de milliers d’euros.

Staionnement payant aux Chaprais

Tous ces changements interviendront en mars 2017. Le marquage au sol ne pouvant pas être effectué en hiver et si possible après la réfection du revêtement par le conseil départemental.

Les passages piétons seront retracés et des emplacements de livraison déplacés.

Dans la discussion, M Fousseret est revenu sur l’idée de mettre la rue des Chaprais dans les deux sens de circulation. Ce n’était pas prévu au départ,  la voie descendante devant être réservée aux bus et cyclistes. L’essai a été fait. Il provoque des difficultés de croisement des bus place Flore. Il faut revoir les feux. Mais c’est compliqué : il faut demander l’autorisation au service des remontées mécaniques qui contrôle aussi les trams !

M le Maire admet que le système de feux devant la gare n’est pas encore au point. Il envisageait d’ouvrir  une voie montante rue des Glacis afin que les véhicules qui vont rue de Vesoul ne passent pas devant la gare. Mais c’est difficile pour une question de rayon de braquage.

Affaire à suivre

Revoir quelques articles sur des sujets similaires :

La rue de Belfort en discussion suite et pas fin

Le stationnement rue de Belfort, où est le problème ? 

Devant la gare, tous à droite ?

Les PV contre les clients, les commerçants réagissent rue de Belfort

Rue de Belfort, comment traverser la rue du Chasnot sans se faire écraser ?