Annette Vial fait revivre les aventures amoureuses de Béatrix de Cusanse

Annette Vial, ancienne journaliste à l’Est Républicain, habitant les Chaprais, a tenu une conférence sur Béatrix de Cusance, à l’occasion de la sortie de son livre aux éditions Cabédita.

Conférence d'Annette Vial Béatrix de Cusance

Cette conférence était  coorganisée par le CCH Chaprais/Cras et Renaissance du Vieux Besançon (RVB).  Jeudi 15 décembre,  17 h 30, dans un cadre assez noble : la salle Courbet à la mairieL’association Vivre aux Chaprais s’était associée à cette initiative en l’annonçant sur ce site web

Conférence d'Annette Vial

Pour avoir une idée du personnage, voici le dos de la jaquette du livre intitulé « Béatrix de Cusance Charles IV de Lorraine, les amants maudits« 

Livre d'Annette Vial sur Béatrix

« Roman d’amour et de passion ? Polar ? Livre d’aventure ? Récit historique ? Lorsqu’on se penche sur la vie de Béatrix de Cusance, on plonge dans tous les genres.

Il faut déjà dire que cette comtoise, née au château de Belvoir, était considérée comme la plus belle femme de son temps.

Beatrix de Cusance

Les hommes furent fascinés mais elle n’en vit qu’un : le célèbre Charles IV de Lorraine. Bien que déjà marié, il l’épousa et devint bigame. Ils furent excommuniés et séparés… avant de se retrouver, de courir l’Europe, de se déchirer.

Et, entre temps, une enquête se déroule. Mais où est donc passé le premier enfant de Béatrix ? Tous les fins limiers de l’époque sont sur ses traces.

Une histoire vraie rocambolesque et passionnante. Suivie d’un guide permettant au lecteur de retrouver Béatrix dans tous les lieux comtois où son ombre plane. »

Ch

Pour faire court, sa vie amoureuse avec Charles lV duc de Lorraine est sans cesse ponctuée  de contretemps et autres impossibilités qui les éloignent l’un de l’autre. Au cours de leurs pérégrinations il se retrouvent toutefois pendant de courtes périodes, le temps d’agrandir la famille.
Ces vies de nobles et riches personnes ont un destin lié aux impératifs politiques imposés par le roi et l’étiquette, donc certainement autres que celles qu’ils auraient voulu.

Compte rendu photographique de Jean Pierre Rouillon

Categories: Histoire & Patrimoine