Peinture et poésie : Jean-Claude Bourgeois et Alain Bobillier

Rappelons que Jean-Claude Bourgeois a longtemps habité aux Chaprais : d’abord rue de Belfort, puis avenue Carnot. Alain Bobillier, lui, habite rue de l’Eglise. Inutile de préciser qu’ils ne se sont jamais rencontrés….

Tableau de Jean-Claude Bourgeois (collection particulière, tous droits réservés)

Tableau de Jean-Claude Bourgeois (collection particulière, tous droits réservés)

Voilà c’est fini L’orage est passé

Les grêlons alentour ont tout cassé

Elle est seule

Il est parti le bel amant lassé

Fatigué de ses baisers harassé

Elle est seule

Pourtant elle n’en avait pas assez

D’amour avant cet orage embrassé

Elle est seule

Sont consumés les câlins amassés

Et les regrets viennent les remplacer

Elle est seule

L’orage est venu de loin entasser

La peine et des grêlons d’amour glacé

Elle est seule

Voilà c’est fini L’orage est passé

Les grêlons dans son cœur ont tout cassé

Elle est seule

Alain Bobillier, « Et si l’on passait quelques moments ensemble » A l’écoute des Poètes 2004

Reproduction de ce tableau, avec l’aimable autorisation de madame Dominique Bourgeois. Tous droits réservés.

Sur cette photo, on voit Jean-Claude Bourgeois photographié en janvier 1960 par Bernard Faille de l'Est Républicain, lors d'une exposition.

Jean-Claude Bourgeois lors d’une exposition à Besançon en janvier 1960 (photo B. Faille Site Mémoire Vive ville de Besançon)

Photo d'Alain Bobillier

Alain Bobillier