Un tableau de Jean-Claude Bourgeois et un poème d’Alain Bobillier

Durant les mois d’été ( juillet et août), nous allons vous donner à voir des tableaux, des sculptures, des dessins d’artistes vivant ou ayant vécu il y a peu, aux Chaprais . Ces œuvres seront accompagnées de poèmes ou de textes de gens de plume chapraisiens qui leur ont été inspirés ou qui , déjà écrits, leur semblent entrer en concordance.

Côté artistes, les peintres Jean-Claude BourgeoisRoland Gaudillière, des sculptures de Dominique Calame, des dessins de Christian Bornat, des photos de Guy-Georges Lesart ont été choisis. Afin de les accompagner, les poètes Alain Bobillier et Jean-Luc Andreoletti, Guy-Georges Lesart ainsi qu’une  fervente de la plume, Michèle Jourdan,  nous ont confié quelques fragments de leur production et ouvert leur imaginaire….

Chaque billet publié abordera une oeuvre artistique qui constitue le patrimoine artistique des Chaprais.

Ce premier billet est donc consacré à un tableau de Jean-Claude Bourgeois  (voir le billet consacré à ce peintre le 10 mars 2016; saisir dans le moteur de recherche de ce site le nom du peintre). Il appartient à un particulier qui nous en a donné, exceptionnellement, un droit de reproduction. Pour une autre utilisation, en dehors de ce blog, les droits restent réservés. C’est notre ami Alain Prêtre membre du groupe histoire, Mémoire, Patrimoine des Chaprais qui en a réalisé la photographie.

Jean-Claude Bourgeois avait coutume de dire, nous rapporte Dominique, son épouse : « je vous donne mon émotion , à vous de vous approprier l’oeuvre et d’y mettre votre émotion à vous, pour moi le dialogue est établi… ».

 

Un tableau de Jean-Claude Bourgeois

Un tableau de Jean-Claude Bourgeois

 

 

 

Tu rentres chez toi sombre et taciturne                        Minuit  Tu penses que le futur ne

La nuit vient Il est tard Il pleut                                         Te concerneras plus demain

Reverras-tu ces instants fabuleux                                  Repasseras-tu par tous ces chemins

Quand tes cendres garniront l’urne                               Quand tes cendres garniront l’urne

 

Harassé déçu chaussant le cothurne                             Ont cessé tes activités diurnes

Tu t’écroules dans ton fauteuil                                      L’ennui sur toi s’est abattu

Imagineras-tu ce qu’est le deuil                                    Riras-tu des amis qui se sont tus

Quand tes cendres garniront l’urne                              Quand tes cendres garniront l’urne

 

Te voilà seul face aux soucis nocturnes                        Tu as trop rêvé des plaisirs nocturnes

La nuit blanche vient t’embaumer                                 Et tu n’auras vu que l’ennui

Revivras-tu ces jours anciens chômés                           Te rappelleras-tu les longues nuits

Quand tes cendres garniront l’urne                               Quand tes cendres garniront l’urne

               

                                               Alain Bobillier

Extrait de «  Nocturne » dans « Et si l’on passait quelques moments ensemble »

                                               A l’écoute des Poètes 2004

Photo d'Alain Bobillier

Voici quatre recueils de poèmes publiés par Alain Bobillier. trois sont épuisés. « A travers quelques moments » est disponible sur le site de vente Amazon ou chez l’auteur que vous pouvez contacter : alain.bobillier@orange.fr

Recueil de poèmes d'Alain Bobillier

Recueil de poèmes d'Alain Bobillier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recueil de poèmes d'Alain Bobillier

Recueil de poèmes d'Alain Bobillier