L’eau salée de la Mouillère

Les bisontins le savent bien . Les eaux salées utilisées encore aujourd’hui aux thermes de la Mouillère, proviennent de Miserey Salines. Ce gisement de sel a été découvert par l’architecte Alphonse Delacroix vers 1826. En effet, Alphonse Delacroix né à Dole en 1807 et mort à Besançon en 1878 (sa tombe, sous forme de pyramide est aisément identifiable dans la partie haute du cimetière des Chaprais) s’il était architecte du département du Doubs était également archéologue et géologue. Nous aurons l’occasion de reparler de lui dans un prochain billet. Ce sel de Miserey fut exploité dès 1868 par des entrepreneurs bisontins.

On peut admirer les stations de pompage de ces eaux salées, rue Saint Etienne à Miserey.

Photo d'une station de pompage d'eau salée à Miserey

Station de pompage à Miserey

Miserey Salines Station pompage

Miserey Salines Station pompage

Station de pompage Miserey

Station de pompage Miserey

Ce que l’on sait moins, c’est que ces eaux salées utilisées à la Mouillère sont stockées dans deux réservoirs au sous-sol d’un immeuble de logements particuliers, rue du Chasnot.

L’eau salée est stockée dans 2 réservoirs de 9 m3 chacun.

En sous-sol de la rue du Chasnot, un réservoir d'eau salée de 9 m3

Réservoir de 9 m3 d’eau salée

Photo des deux réservoirs de 0 m3 d'eau salée ruez du Chasnot

Les 2 réservoirs de 9 m3

Explication du process de pompage des eaux salées

Le process de pompage

Entre le pompage à Miserey et les réservoirs de la rue du Chasnot, il y a un petit réservoir de 3 m3 installé aux Torcols.

L’eau, à son arrivée rue du Chasnot, contient 300 g de sel par litre d’eau. Cette eau fortement salée est diluée afin de la ramener à une teneur semblable à l’eau de mer, c’est à dire environ 30g par litre.

Rappelons également que la direction des salines de Franche-Comté était installée aux chaprais, 20 avenue Carnot (voir le billet en date du 28 mars 2015). Il semble d’ailleurs qu’un comptoir de vente de ce sel était également installé là jusqu’en 1962.

N’hésitez pas à nous communiquer vos souvenirs ou documents à ce sujet.

Dans le billet précédent consacré au sculpteur Laëthier, Alain Prêtre, l’auteur de ce billet a posé la devinette suivante : où se trouve, à Besançon, une sculpture de Laëthier de Saint Antoine et son cochon ? Voici la réponse : au coin de la rue E.  Zola et de la rue Pasteur .

saintantoine

Nous remercions le service des eaux de la ville de Besançon pour les renseignements et les clichés communiqués au sujet de l’eau salée de Miserey. 

salines

 salinessalines