La 90° Foire Comtoise

Vue d'ensemble des stands de la Foire Comtoise à Chamars en 1923

La foire Comtoise de 1923 à Chamars

Nous avons déjà consacré deux billets, ces deux dernières années, à la foire comtoise : le 8 mai 2015 et le 29 mai 2014. Nous y expliquions, entre autres, que cette foire a été créée par la Maison de l’Agriculture érigée rue Delavelle. Ce qui explique pourquoi, dans cette rubrique consacrée aux Chaprais nous nous y intéressons. Si la Maison de l’Agriculture date de 1915, la Foire est créée en 1922.

Vue du stand de l'agence Delaroche, en 1923, à Chamars

Un stand de la Foire Comtoise, à Chamars, en 1923

Compte-tenu des années de guerre, c’est donc la 90° foire organisée depuis sa création. La seconde foire, en 1923, reçut le 28 mai 1923, à 11h00, la visite du Président de la République Alexandre Millerand.Les exposants étaient alors, cette année 1923, classés par groupes. C’est ainsi que le Groupe 1, qui ne comptait que 8 exposants, avait pour objet l‘Enseignement et la vulgarisation. Le groupe 2, avec ses 31 exposants concernait l’agriculture de Franche-Comté. Le groupe 3 , avec 65 exposants, l’Industrie.On y trouve des entreprises et artisans installés aux Chaprais. Comme :

Frey Ch. Construct. à la Viotte, spécialiste de la chaudière et machines à vapeur, foyers à sciure et déchets de bois. Au stand 130;

Jeannot Désiré 81 rue de Belfort, chaudronnerie et matériel de fromager. Stand 137;

Micciolo et Cie. 29 avenue Fontaine-Argent, pierres dures et reconstituées garanties contre le gel, tuyaux et agglomérés. Stand 136;

micciolopubMicciolo D. 7 rue de Belfort nouveaux procédés de construction en béton monolithe, économique et hygiénique. Stand 136;

Pauthier et Bourriot, 50 rue de Belfort, carrossier. Stand 140;

Péquignot 20 rue des Noyers (rue Krug actuelle), tonnelier, cache pots, matériel horticole. Stand 34;

Pernollet Étienne, 9 rue Just Becquet, rivets, emporte pièces, agrafes pour harnais, courroies, etc. Stand 157;

Syndicat des fruitières de comté et des agriculteurs du Doubs, 3 rue Delavelle, faucheuse, faneuse, râteau à cheval, râteau à main, Brabant Dollé, rabot, cultivateur Griffard, hache paille, concasseur, cuiseur, trieur, tarare, tombereau à purin, pompe à purin, meules en grès, brouettes, fourche Peugeot, bêches, crics, articles de fromagerie et de laiterie. Stand 139.

Syndicat de culture mécanique les Chaprais- la Béline, tracteurs. Stand 137.

Groupe 4, 25 exposants, c’est l’alimentation, avec comme entreprises des Chaprais :

– Bulher-Panier, Grande Viotte, bricelets fins citron, gaufrettes proverbe « La Franc-Comtoise », marque déposée. Stand 105;

Jonquier Gabriel et Fs, 4 rue Delavelle, vins du Roussillon et des domaine d’El Taous (Algérie); Stands 108 et 110;

Mouterde, 15 rue de la Mouillère, vins. Stand 103.mouterdevins

Le cafe "le sans rival" de la firme Noblot, installée aux Chaprais, fait de la publicité dans le catalogue de la foire.

Le café « Le Sans Rival » du commerce Noblot. Publicité dans le catalogue de la foire.

Noblot (Vve) A., 43 avenue Carnot et 26 rue des Villas, Cafés Noblot « le Sans Rival », chocolat Noblot surfin vanillé. Stands 100, 103, 104 et 106.

Belle affiche de pub pour le café Sans Rival de Noblot des Chaprais

Le café Sans Rival de Noblot

Groupe 5 Électricité, 3 exposants.

Groupe 6 Industrie textile et vêtements : 17 exposants.Groupe 8 : Industries diverses 19 exposants dont :

– Gerst (établissements), les Chaprais, imprimerie, lithographie, cartonnages, blocs et calendriers. Stand 94.

Vue du stand des frères Butty, de Pontarlier, à la foire comtoise de 1925, à Chamars

Le stand des frères Butty, à la foire Comtoise de 1925, à Chamars

Vue de la génisse Marquise, appartenant à M. Veille : en 1930, lors de la fore, elle remporte le premier prix.

Lors de la foire comtoise de 1930, la génisse Marquise de M. Veille, remporte le 1er prix

On comptait, cette année 1923,en tout,  177 exposants. ( 174 en 1924, mais 311 en 1939 et plus de 600, aujourd’hui, en 2016!).

 

 

 

 

 

 

Vue du concours agricole lors de foire comtoise de 1960

La foire comtoise, à Chamars, en 1960 (photo B. Faille)

La plupart desphotos et cartes postales sont tirées du site Mémoire Vive de la ville de Besançon.