Georges Oudot en vente jeudi aux Chaprais

Les pièces mineures ont déjà été vendues le 17 décembre, il reste les oeuvres les plus belles et les plus significatives de Georges Oudot.

Vente Georges Oudot

Le catalogue présente 251 pièces, elles seront mises aux enchères ce jeudi 14 avril 2016  à partir de 14 h 30

La vente est organisée par les commissaires-priseurs Gérard et Florian Dufrèche qui gèrent l’hôtel des ventes des Chaprais 11 rue de l’église

salle des ventes de la rue de l'église

On peut venir admirer les oeuvres ce lundi 11 de 14 h à 19 h , mardi et mercredi de 9 h à midi et de 14 h à 19 h et jeudi 11 de 9 h à midi

salle des ventes des chaprais avril 16

Rappelons que le peintre et sculpteur Georges Oudot est né en  1928 à Chaumont et décédé le 13 octobre 2004 à Besançon. Après avoir étudié à l’école des Beaux Arts de Besançon, il était entré en  1946 à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris où il fut l’élève de Marcel Gimond et d’Alfred Janniot. Puis il revint à Besançon où il installa son atelier. Il a habité rue de la Vaite. Il est considéré comme un des représentants les plus significatifs de la sculpture figurative contemporaine. Il est aussi l’auteur de très nombreuses gravures et lithographies et de plusieurs médailles. Il a réalisé de nombreux portraits dont ceux de Pierre Mendès France, Edgar Faure, Juliette Greco, Edouard Balladur, Madame Pompidou,  la Princesse Grâce de Monaco etc ….

Ses œuvres sont présentées dans une vingtaine de musées dont celui d’art moderne de la ville de Paris, Marseille, Strasbourg, Besançon, Belfort… et dans le monde entier : Lausanne, Vatican, Erlangen, Fribourg, Monaco, Skopje, Téhéran…

Parmi les oeuvres exposées et mises en vente, il y a des sculptures monumentales comme l’Harmonie

statue d'Oudot L'harmonie

107 sculptures mais aussi 84 dessins (notamment des sanguines avec ou sans craie blanche)

Oudot sanguine

Oudot sanguine craie

Oudot jeux de lumière

mais aussi 52 estampes, 2 livres et du mobilier de son atelier.

La vente aux enchères se fera en salle et par Internet (méthode adoptée depuis quelques mois).  Cette nouvelle modalité a pour effet d’augmenter le nombre d’acheteurs et donc tend à élever les prix. On se souvient d’une bouteille de vin de Bourgogne, du Romanée-Conti qui a coûté (avec les frais 20 %)  11 000 euros à un passionné qui était d’ailleurs bisontin. Il aurait fait « une belle affaire » si on compare avec celle qu’on peut trouver sur Internet  à plus de 24 000 euros !

Me Dufrèche estime que les plus belles pièces de Georges Oudot pourront atteindre 2 à 3000 euros, des bronzes de 500 à 700 euros et des dessins de 150 à 400 euros.  Avis aux amateurs !

Tel 03 81 80 37 37

Voir le site web de l’hôtel des ventes des Chaprais