Flore la voyageuse …

Flore aujourd'hui. Photo Alain Prêtre DR.

Flore aujourd’hui. Photo Alain Prêtre DR.

Flore aujourd'hui Photo Alain Prêtre DR.

Flore aujourd’hui Photo Alain Prêtre DR.

Rappelons quelques repères historiques avent d’évoquer les périples de Flore la voyageuse et les photos et cartes postales proposées dans le billet précédent.

Comme le montrent les anciennes cartes postales, la déesse Flore, statue de Just Becquet, était juchée sur une colonne au-dessus d’une fontaine. En 1883, un appel d’offre est lancé pour la fontaine de la Cassotte. En effet, cette place s’appelait, jusqu’à l’apparition de la déesse, place de la Cassotte. Une cassotte est une petite casserole pour puiser de l’eau.

flore

La fontaine est l’œuvre de deux architectes connus à Besançon pour leurs réalisations : E.B. Saint Ginest, architecte du département du Doubs et E. Dampenon. Tous deux ont réalisé un bâtiment tout aussi célèbre à Besançon : l’Observatoire.

Malheureusement si la colonne sur laquelle est toujours juchée Flore aujourd’hui a pu être, en grande partie conservée, on ne sait ce que sont devenus les éléments de la fontaine démolie en 1950 afin de faciliter la circulation automobile.

Donc vous aurez compris que le photo de la carte postale n°2, avec le tramway date de la fin du XIX° siècle. La place Flore était le point de départ de la ligne 3, en direction du cimetière des Chaprais. Le passage par la rue des Chaprais ayant été supprimé en 1915 , cette photo date donc d’avant cette date. Rappelons que la dernière ligne de tram ferme en décembre 1952.

flore

La carte, photo n° 7 peut être parfaitement datée, puisqu’elle célèbre un meeting aérien datant de juillet 1911.

 

De 1950 à 1999 Flore fut exilée place des Tilleuls à Palente : nous ne possédons malheureusement pas de photo de cette époque… N’hésitez pas à nous en adresser une si vous êtes en disposez.

 

De 1999 à 2012, nous possédons de nombreuses photos de Flore au milieu d’une végétation luxuriante dans un jardinet créé, pour elle, à ses pieds, par le service Parcs et jardins de la ville. (photos 5 et 6)

Flore photo 5

Flore photo 5

 

 

 

 

Du fait des travaux du tram, la statue est enlevée le 12 janvier 2012 pour être transportée dans un atelier, à Ornans et subir un traitement afin de lui donner une nouvelle jeunesse. (photo n° 3).

Flore en restauration : février 2012. DR.

Flore en restauration : février 2012. DR.

 

Elle est réimplantée, en attendant, place de la Liberté le 18 avril 2012, à la demande de Vivre aux Chaprais (il était envisagé de l’installer dans les jardins du Casino).( Photo 8). Elle en partira le 18 décembre 2013 afin de rejoindre, le même jour, sa place éponyme.(photos 9 et 4)

La place sera inaugurée officiellement le 26 avril 2014 par le Maire et ses adjoints, Vivre aux Chaprais et le CCH Chaprais/Cras.

A l’occasion de cette inauguration, il avait été demandé l’éclairage de la statue Flore la nuit : il a été réalisé quelques mois plus tard.

Autre demande, le fleurissement au pied de la colonne. Car Flore qui sème ses graines sur une place aussi minérale, le symbole est fâcheux. Des bacs provisoires furent donc installés. (photo 1) Une solution plus pérenne était à l’étude au Grand Besançon qui a la place en responsabilité depuis les travaux du tram. Puis cette idée a été abandonnée, à la demande de l’architecte qui tient à cette minéralité, et les bacs retirés fin octobre 2014.(photo 10)

La sœur jumelle de Flore est la photo 12, bien sûr ! Elle se trouve au-dessus du pignon du CDN actuel. C’est aussi une sculpture de J. Becquet. Les cartes postales anciennes sont tirées du site Mémoire Vive de la ville de Besançon.

La statue Flore au-dessus du CDN, jardins du Casino. Photo Alain Prêtre DR.

La statue Flore au-dessus du CDN, jardins du Casino. Photo Alain Prêtre DR.

Le site web www.chaprais.info a consacré près de 200 articles à la place Flore
Revoir le précédent : petit jeu de printemps et de mémoire