Droits des femmes, journée internationale et aux Chaprais ?

Ce mardi 8 mars, on célèbre la journée des droits des femmes

De quoi s’agit-il ? Journée de la femme ou journée des droits des femmes ? Non, il ne faut pas confondre avec la Saint Valentin !

La Journée internationale des droits des femmes est célébrée le 8 mars.

Cette journée est issue de l’histoire des luttes féministes menées sur les continents européen et américain. Le 28 février 1909, une Journée nationale de la femme est célébrée aux États-Unis à l’appel du Parti socialiste d’Amérique.

Clara Zetkin

À la suite d’une proposition de Clara Zetkin en août 1910, l’Internationale socialiste des femmes célèbre le 19 mars 1911 la première Journée internationale des femmes et revendique le droit de vote des femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail.
La date du 8 mars est retenue par Lénine, qui décrète la Journée internationale des femmes le 8 mars 1921, en honneur aux femmes qui manifestèrent les premières le 8 mars 1917 à Petrograd, lors du déclenchement de la révolution russe. Des rassemblements et manifestations
ont dès lors lieu tous les ans.

jour des luttes de femmes
Ce n’est qu’en 1977 que les Nations unies officialisent la journée, invitant tous les pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes. La Journée internationale pour les droits des femmes fait partie des 87 journées internationales reconnues ou initiées par l’ONU. C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de revendiquer l’égalité et de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la condition féminine, fêter les victoires et les avancées.  (extrait de Wikipédia)

Samedi 5 mars se tenait à Besançon, un carrefour des femmes bénévoles

Carrefour des femmes bénévoles

Qu’en est-il de la place des femmes dans le quartier des Chaprais ?

Au Forum des associations des Chaprais qui se tiendra samedi prochain 12 mars, sur  20 associations présentes, 11 sont dirigées par une femme et 9 par un homme

Forum des associations des Chaprais
Au CA de Vivre aux Chaprais,  il y a 6 hommes et 5 femmes

Madame Jeannin et Madame Masson

Colette Masson de Vivre aux Chaprais avec Pauline Jeannin, conseillère municipale déléguée aux modes doux

5 élus et la directrice de JC Decaux inaugurent la station rue de Belfort

Trois élues municipales (dont deux chapraisiennes) rue de Belfort

Quelques chapraisiennes mises à l’honneur sur le site www.chaprais.info

Anny Augérolandefaivrechalon-portraitDominique Petetin

portrait de Valérie Hincelin en 2007Corinne Benetruy fondatrice du Besançon Club CaninIAFMNBesanconportrait

Isabelle Ormancey de StylichiensNoria Del PeralMaki au Café des pratiques

Sur les 68 portraits de Chapraisiens présentés sur le site www.chaprais.info,  on dénombre 28 femmes et 40 hommes

Flore avril 2015

En revanche, si l’on regarde les noms attribués aux rues et places du quartier : on est très très loin de l’égalité : sur 70 rues et places, aucune n’est attribuée à une femme célèbre. Les seuls noms à consonance  féminine sont la place Flore, la rue des Deux Princesses et la rue Marie Louise.  Une déesse, le prénom de la fille d’un propriétaire (M Desgranges) et un nom assez mystérieux évoquant une auberge célèbre pour ses prostituées. On pourrait ajouter Sainte Colette, rue de la Cassotte.

Categories: Actualités