Soucis de la vie quotidienne

La vie quotidienne aux Chaprais n’est pas toujours facile

Il y a « l’actualité heureuse » (la Saint Valentin par exemple) et il y a les soucis personnels. Plusieurs personnes ont lancé des appels au secours récemment. Sont-ils parvenus aux services comme Proxim’Social ? avec quels résultats ?

proxim'cité proxim'social

Voici quelques témoignages parmi d’autres

48 rue de Belfort passage du cheval

Des locataires des immeubles HLM du 48 rue de Belfort se plaignent d’un problème de voisinage, d’un manque d’hygiène dans les étages du 48 D : « odeur persistante de pisse de chat ». Un responsable est venu constater les faits, mais les désagréments persisteraient.

Je voudrais signaler un problème de gestion du HLM au 48 D rue de Belfort en qualité de résident. Je m’explique un conflit de  voisinage a éclaté au mois de mai de cette année 2015 suite à une
mauvaise hygiène d’une voisine occasionnant des troubles du voisinage par l’odeur de pisse de chat et un état insalubre du logement. Une pétition réunissant 13 personnes avoisinant cette « pauvre » femme : seule, en rupture sociale et familiale et aux comportements des plus agressifs…donnant lieu au départ du couple sur le palier. et ce même logement étant  vide depuis environs 2 mois. Et le plus inquiétant , c’est l’absence ou quasi-inexistence de réaction des autorités publiques : les HLM , Grand Besançon Habitat. La communication avec eux n’est guère possible..En bref , la situation se détériore et ça devient invivable…VD

Ces immeubles hébergent plusieurs personnes à mobilité réduite. Or, l’ascenseur doit être réparé et il est prévu qu’il soit indisponible durant plusieurs semaines. Que vont devenir ces personnes logeant dans les étages ? L’une d’entre elle habitant au 48 A souhaite avoir un dédommagement pour prendre en charge un séjour à l’hôtel.

J’habite au 48 A rue de Belfort les HLM Grand Besançon habitat vont faire des travaux dans l’ascenseur je suis au 3 ème et je suis en fauteuil roulant je vis avec mon fils de 7 ans et deux petits chiens c’est de mi juin à mi juillet. Je ne peux pas restée coincée chez moi pendant un mois ou plus.je vois mon médecin, lundi pour un certificat médical car j’ai des soins et je vais faire faire un devis dans deux hôtels en ville et écrire à l’agence HLM rue de Chalezeule. MF

Une personne adulte est signalée disparue par son entourage. Sa vie serait en danger, si on ne la retrouve pas rapidement.

Jean-Baptiste (mon frère) a disparu il y a une semaine. Il a été aperçu pour la dernière fois rue de Belfort à Besançon le samedi 6 février. JB est malade psychiatrique, résident libre à l’hôpital de Novillars, il a 38 ans. La police, le 15, les services psychiatriques et sociaux sont informés. L’investigation, le signalement et la coordination de ces services est faible car JB n’est pas dangereux et majeur. Pas l’énergie, ni le contexte pour vous détailler ce jour son parcours, mais nous savons qu’il faut agir en ce sens pour lui. Ne pouvant pas être partout pour le chercher, nous vous sollicitons Jean-Baptiste mesure 1 m 75. Il est vêtu d’une veste marron-gris ¾ , état de SDF que l’on fuit sur un trottoir ! Si vous le voyez, si vous le souhaitez et si vous le pouvez, avant de l’aborder : prévenir le 17 et/ou le 15 (ils sont longs à arriver) ou me prévenir au 06 64 20 15 03 au moins nous saurons dans quel secteur il se trouve. C’est déjà très précieux. Nous doutons qu’il sorte du périmètre de Besançon et des environs. JAL

Soulagement : il est retrouvé !

Nous avons retrouvé Jean-Baptiste la nuit de mercredi, grâce au message efficace d’une copine. Grand merci à vous, à vos yeux grands ouverts, votre soutien depuis plusieurs jours. La police et le SAMU psy coordonnés et rapides ont accompagné calmement et sans réticence JB. Il est physiquement bien. Il a été retrouvé rue Ronchaux, à 500 mètres de chez moi !. Il était hier après-midi au bois de Bregille et a évoqué la forêt de Chailluz. Nous ne le questionnerons pas sur son périple, c’est son histoire, donc je ne serai pas en mesure de vous donner des détails.  Ceci n’est pas un happy end, mais un soulagement, JB est malade diagnostiqué depuis 15 ans. Optimiste , endurant il se dépatouille avec cela et nous sommes avec lui comme nous pouvons. C’est un résumé simple mais vous m’excuserez de ne pas en dire plus, cela serait long, trop complexe. Je vous laisse transférer ce Grand merci aux personnes à qui vous avez envoyé le mail (je n’ai pas les adresses). Mais je sais que le réseautage a été large et pertinent. Encore grand merci, au plaisir de vous voir. Des bises chaleureuses.
Intermarché 20 avenue Fontaine Argent

De son côté, l’Est Républicain du 10 février,  évoquait le conflit entre le nouveau magasin Intermarché de l’avenue Fontaine Argent et une de ses clientes (âgée de 85 ans) accusée sans ménagement de vol de persil.

Est Républicain du 10/2/16 Intermarché

 

Categories: Faits divers