Sapin, guirlandes, illuminations pour Noël, la nuit aussi (un peu) aux Chaprais

Comme chaque année, la rue de Belfort est illuminée avant Noël

la rue de Belfort illuminée pour Noël 2015

avec depuis le 27 novembre, des guirlandes modestes, mais esthétiques.

Sapin de Noël, la nuit rue de Belfort

Le sapin de la rue de Belfort en face la place de la Liberté est bien décoré

place Flore nuit décembre 2015
La place Flore bénéficie aussi d’illuminations dans les arbres, tandis que la statue de Flore est mise en valeur par un spot.

sapin de Noël planté rue de Belfort

Le sapin a été installé le 24 novembre

pose de décorations de Noël

et les guirlandes avaient été placées le 10 novembre

Illuminations : fête ou gaspillage énergétique ? 

Les illuminations de Noël sont les éclairages installés en extérieur durant la période de Noël, et plus globalement pour la période des fêtes de fin d’année. Ces décorations de Noël peuvent être placées sur les bâtiments, les arbres, ou au travers des rues, principalement dans les pays de culture chrétienne et de plus en plus dans des pays qui ne le sont pas. Ces illuminations peuvent être installées par les particuliers, sur la façade de leur habitation, leur balcon, dans leur jardin, ou bien par les collectivités, plus précisément les municipalités, parfois en collaboration avec les commerçants de la ville.  À l’échelle d’un pays ou du monde, les illuminations sont source d’une consommation significative d’électricité. Depuis quelques années, les ampoules à incandescence sont remplacées par des ampoules à LED, moins gourmandes en énergie et qui durent plus longtemps, ce qui permet aux communes de réaliser d’importantes économies, tout en restant illuminées. En France, la puissance électrique consommée par les illuminations de Noël en 2011 était néanmoins encore d’environ 1 300 MW, dont près de 1 000 MW pour les illuminations faites par des particuliers, contribuant au pic de consommation électrique observé durant la période des fêtes de Noël (à titre ce comparaison, un réacteur nucléaire tel que ceux de la centrale nucléaire de Gravelines produit 910 MW1). Source Wikipedia

 

Etait-ce mieux auparavant ?

Illumination de la rue de Belfort décembre 2008

Par comparaison la rue de Belfort au même endroit en décembre 2008

Noël 2008 Commerçants

La même année 2008, l’association des commerçants avait installé un manège et un stand place de la Liberté

illuminations rue Courbet en 2015

Et ailleurs ? par comparaison la rue Courbet en décembre 2015. Sans commentaires.

Et les particuliers ? Les illuminations visibles de la rue deviennent rares :

On en voit très peu rue de Belfort

rue des Cras pour Noël 2015

Quelques unes sur les grands immeubles de la rue de Cras

rue du professeur George Noël 2015

ou du professeur George

Belvédère Noël 2015

Une seule est visible sur la tour du Belvédère de la rue du Chasnot

rue Paul Bert Noël 2015

ou sur un immeuble récent de la rue Paul Bert

rue Résal Noël 2015

Les petites maisons sont parfois davantage illuminées rue Résal

56 rue du Chasnot Noël 2015

La palme revient peut-être à celle du 56 rue du Chasnot

Christe rue de Belfort Noël 2015

Et pour les commerces ? La boutique de Christe rue de Belfort  ?

Quelles sont les raisons de la réduction de cette pratique chez les particuliers ?
La crise ? On doit réduire les dépenses. Pour sauver la planète, la volonté de réduire les dépenses énergétiques ? La morosité après les attentats terroristes ? Ou bien  le vieillissement de la population dans le quartier ? On peut imaginer que ces décorations sont réalisées seulement lorsqu’il y a des enfants en bas âge dans les familles.

Categories: météo, saison