Films, concert, expo et bal aux Oiseaux en janvier

Le Foyer des Oiseaux commence l’année 2016 par des expositions, des films, un concert et un bal

Jusqu’au 10 janvier Exposition Plein gaz ! de Michel Laurent

Plein Gaz ! Michel Laurent

Voir la présentation de l’exposition

Jeudi 7 janvier  cinéma : Whiplash, un film de Damien Chazelle avec Miles Teller, J.K. Simmons, Paul Reiser

Whiplash film

Andrew, 19 ans, rêve de devenir l’un des meilleurs batteurs de jazz de sa génération. Mais la concurrence est rude au conservatoire de Manhattan où il s’entraîne avec acharnement. Il a pour objectif d’intégrer le fleuron des orchestres dirigé par Terence Fletcher, professeur féroce et intraitable. Lorsque celui-ci le repère enfin, Andrew se lance, sous sa direction, dans la quête de l’excellence…
Véritable coup de fouet (traduction de Whiplash), Damien Chazelle filme ces confrontations viriles entre l’élève et le maître comme un polar noir et haletant. Un film qui frappe vite et fort !

Projection gratuite à 20 h 30 au FJT Les Oiseaux 48 rue des Cras

Du 11 au 18 janvier Exposition de dessins de presse
L’année 2015 en 12 tableaux
L’année 2016 a commencé. Tous les signaux sont au vert. A n’en point douter, elle apportera avec elle les « jours heureux ». Petit coup d’oeil en arrière ; plus que jamais, garder les yeux grands ouverts sur la lourdeur de l’actualité de l’année qui vient de s’écouler et rester vigilant. 12 tableaux à la fois caustiques et décalés, à l’image de la revue de presse hebdomadaire, pour ne rien oublier…

 

Jeudi 14 janvier : cinéma  Le sel de la terre un film réalisé par : Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado
Avec Sebastiao Salgado, Wim Wenders, Juliano Ribeiro Salgado
César du meilleur documentaire 2014

Véritable ode à Sébastiao Salgado, ce film permet de se (re)plonger dans l’oeuvre importante du photographe. Outre le fait de parcourir une partie de l’histoire récente de notre planète (trop souvent, hélas, sombre), ce superbe documentaire, sous la magnificence des photos, révèle l‘homme et donc toute une part d’humanité.

Le sel de la terre

Depuis quarante ans, le photographe Sebastiao Salgado parcourt les continents sur les traces d’une humanité en pleine mutation. Alors qu’il a témoigné des événements majeurs qui ont marqué notre histoire récente : conflits internationaux, famine, exode… Il se lance à présent à la découverte de territoires vierges aux paysages grandioses, à la rencontre d’une faune et d’une flore sauvages dans un gigantesque projet photographique, hommage à la beauté de la planète. Sa vie et son travail nous sont révélés par les regards croisés de son fils, Juliano, qui l’a accompagné dans ses derniers périples et de Wim Wenders, lui-même cinéaste et photographe.

Du 18 au 31 janvier Exposition de peintures de Manon Vieille

peinture de Manon Vieille

mardi 19 janvier à 20 h 30 Concert de Marion Roch

Marion Roche en concert
Après avoir ouvert de la plus belle des manières le concert de Simon Goldin (en décembre aux Oiseaux), Marion Roch revient accompagnée de son contrebassiste Vladimir Torres pour une soirée qui s’annonce pleine d’énergie, de sensibilité et d’humour. Ce n’est rien de dire qu’un vent de fraîcheur va souffler aux Oiseaux.

Jeudi 21 janvier à 20 h 30 Cinéma  Party Girl,  un film réalisé par Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
Avec Angélique Litzenburger, Joseph Bour, Mario Theis
Caméra d’or festival de Cannes 2014

Le point de départ de l’histoire, c’est la vie d’Angélique Litzenburger, mère de Samuel, danseuse de cabaret et actrice principale du film. La frontière entre réalité et fiction est malicieusement floue, le trouble entretenu par le fait que chacun joue son propre rôle. Angélique a soixante ans. Elle aime encore la fête, elle aime encore les hommes. La nuit, pour gagner sa vie, elle les fait boire dans un cabaret à la frontière allemande. Avec le temps, les clients se font plus rares. Mais Michel, son habitué, est toujours amoureux d’elle. Un jour, il lui propose de l’épouser.

Angélique Litzenburger dans Party Girl

Au moment de lui décerner la Caméra d’or, Nicole Garcia a qualifié ce film de «sauvage, généreux et mal élevé». On se souvient de Marie Amachoukeli et Claire Burger pour leur excellent court métrage « C’est gratuit pour les filles ». Vient ici s’ajouter à la réalisation un troisième larron, Samuel Theis, qui amène avec lui l’interprète principale et inspiratrice Angélique Litzenburger qui n’est autre que sa mère. Il sera donc question avec Party Girl de famille et d’autobiographie. Même si nous devons admettre que ce mélange de réel et de fiction se prend parfois un peu les pieds dans le tapis, nous ne boudons pas notre plaisir tant le récit et le parcours d’Angélique nous fascinent et nous émerveillent !
Jeudi 28 janvier cinéma « Certains l’aiment court » Projection gratuite de 4 courts métrages

Le dernier des Céfrans , un film de Pierre-Emmanuel Urcun avec Remy Ferreira, Ridwane Bellawell, Medhi Bouguetouche
Rémi galère et veut que ça s’arrête. C’est décidé, il va s’engager dans l’armée. Le hic, c’est qu’il n’ose pas en parler à ses quatre meilleurs potes : Boom, Nasser, Redouane et Moussa. En plus, il paraît qu’il est, à présent, le dernier céfran* de la cité.
(*céfran : français d’origine en verlan)

Nectar, un film de Lucile Hadzihalilovic avec Olga Riaganova, Aude Laurence Clermont Biver
Dans un parc, une chambre ronde. À l’intérieur, des femmes se livrent à un rituel parfaitement rôdé. La reine livre son nectar. Mais un nouveau cycle se prépare déjà.
Géronimo,  un film de Frédéric Bayer Azem avec Serge Bozon, Caroline Fauvet, Shemss Audat
Un groupe de trentenaires branchés débarque dans un village. Le jeune Géronimo, un as du volant, et ses amis, les attendent de pied ferme.

Le repas dominical  un film de Céline Devaux avec la voix de Vincent Maccaigne
C’est dimanche. Au cours du repas, Jean observe les membres de sa famille. On lui pose des questions sans écouter les réponses, on lui donne des conseils sans les suivre, on le caresse et on le gifle, c’est normal, c’est le repas dominical.

Vendredi 29 janvier guinguette à 20 h 30
Bal musette animé par Patrick Gallef

Patrick Gallef à l'accordéon