15 août 2015 : le Sacré Cœur est bien gardé

Avenue Carnot, le 15 août 2015 au matin, trois militaires en armes montent la garde devant l’église du Sacré Cœur

Sacré Coeur sous protection militaire le 15 août 2015

Peu de monde dans la rue, ce matin, en plein été, mais les trois militaires assurent une présence ostensible, plan vigipirate oblige.

Cette présence est plus fréquente à proximité de la synagogue et rue Grosjean. Les lieux de culte catholiques ne sont donc pas oubliés par l’armée.

Il faut préciser que ce jour de la fête d’Assomption a été choisi par des évêques dont Mgr Jean-Luc Bouilleret, Archevêque de Besançon,  pour « prier et faire sonner les cloches  en l’honneur des Chrétiens d’Orient (en Irak et Syrie en particulier) persécutés à cause de leur foi ».

Selon eux, il faut prier pour faire tomber les murs. « les murs qui doivent tomber sont très vastes : ceux qui séparent les nations et les peuples qui s’entre-tuent, mais aussi ceux qui divisent les communautés entre elles, y compris en France »

 

Categories: Actualités