Les courses cyclistes, aujourd’hui, hier, aux Chaprais et ailleurs….

Le programme de la course du vendredi 5 juin 2015

Le programme de la course du vendredi 5 juin 2015

Ce vendredi 5 juin 2015, à 21h00, se déroulera le 13° criterium des Chaprais ou course cycliste nocturne, organisée par l’association commerce et artisanat des Chaprais présidée par madame Rolande Faivre-Chalon. Nous avions consacré un billet sur ce blog, l’an passé, à la date du 12 juin 2014, à la renaissance de cette course née en 2001 et qui fut interrompue de 2011 à 2013 en raison des travaux du tram. Nous avions salué cette renaissance et la mémoire de Guylaine Levieux, ex-présidente de l’association des commerçants des Chaprais, décédée en 2012 et qui a donné son nom au prix de cette course.

On peut voir sur ce cliché les commerçants des Chaprais, à vélo, en juin 2014, ouvrant la course.

L’an passé, les commerçants des Chaprais, à vélo,ouvraient la course

 

 

En 1930, la commune libre des Chaprais organisait une course inaugurée par le maire des Chaprais, mr Weil

La course de la commune libre des Chaprais en 1930

Nous avions précisé qu’autrefois, la commune libre des Chaprais organisait déjà, dans les années 1930, une course cycliste populaire.

Nous avons appris depuis que dès 1910, existait une, voire deux courses cyclistes qui partaient des Chaprais : une Besançon/Baume les Dames aller et retour et une Besançon/Belfort.

Une coupre de presse du Petit Comtois atteste de cette course Besançon/Baume les Dames en 1910

Coupure du Petit Comtois du 8 mai 1910

Il est vrai que les courses cyclistes sont nées, au niveau national,  le 31 mai 1868, à Paris, dans le parc Saint-Cloud. En novembre de l’année suivante ce sera Paris-Rouen, course limitée à 70 participants.

Et dès la renaissance des Jeux Olympiques à Athènes en 1896, le cyclisme fait partie des compétitions.

Il reste à écrire une histoire du cyclisme à Besançon, voire dans le Doubs (à moins que cela n’ait déjà été fait…). Nous retrouvons ici et là des clichés qui témoignent de cette riche histoire.(en particulier sur le site Mémoire Vive de la ville de Besançon).

Le champion du tour du Doubs, mr. Burger

Le champion du tour du Doubs, mr. Burger

Et une carte postale témoigne de l’existence, en 1909, d’un tour du Doubs, gagné par un certain BURGER.

Un grand coureur professionnel, René OSTERTAG, né en 1926 à Paris habita et habite encore la région. Il aurait participé à des courses depuis les Chaprais. Si c’est bien le cas, serait-ce dans les années 1940, avant qu’il ne devienne professionnel en 1949? Il était surnommé « le roi René » ou encore « Nonosse ». Il gagna de nombreuses compétitions.

René Ostertag, surnommé le roi René ou NBonosse, en tête de cette course dans les années 50

René Ostertag dans les années 50?

On peut retrouver son palmarès sur les sites spécialisés en saisissant ses nom et prénom dans un moteur de recherche. Il aurait tenu également une boutique de vélos en haut de Battant près du square Bouchot. L’an passé, le 2 juillet 2014, il a participé aux côtés de Jean-Charles Dieterlé (le fils de ce dernier, Pierre, est l’ auteur d’une histoire récente de Jean de Gribaldy, autre haute figure du cyclisme bisontin) et aux côtés de Patrick Perret à une émission de RCF

Le livre de Jean-Charles Dieterlé concernant Jean de Gribaldy, dit le vicomte

Livre de Jean-Charles Dieterlé sur Jean de Gribaldy

que l’on peut réécouter sur le net.

Et nous n’oublions pas que Jean De Gribaldy, d’abord coureur professionnel puis directeur sportif dans les années 70/80 a tenu une boutique de cycles au 26 rue de Belfort avant de s’installer place de la Révolution. Nous aurons l’occasion de reparler de cette figure légendaire du cyclisme.

Avant de partir place de la Révolution, Jean de Gribaldy tenait boutique au 26 rue de Belfort

La boutique de cycles de Jean de Gribaldy au 26 rue de Belfort

En attendant, vive la 13° course cycliste nocturne des Chaprais!

Sources: wikipédia, sites web spécialisés « vélo Lorraine » et autres, mr Christian Mourey de Battant Musique, site Mémoire Vive de la ville de Besançon, Photothèque de la ville (les clichés reproduits ici sont tous droits réservés).

Ne manquez pas notre billet d’Histoire qui paraîtra demain : Le 6 juin 1944 vu des Chaprais!