Vivent les CCH ma mère, vivent les CCH…..

Une charte très détaillée avait été élaborée pour les 13 CCH de Besançon avec un règlement intérieur

La charte des 13 anciens CCH

Sur l’air de la chanson bien connue….Vivent les aviateursallons-nous chanter,demain,  Vivent les CCH ?…Ou alors sur l’air de Vivent les vacances? Et d’abord, savez-vous ce qu’est un CCH? Lors de la séance du conseil municipal de jeudi dernier, une conseillère municipale de l’opposition (Marie-Laure Dalphin, UMP) faisait remarquer que beaucoup de bisontins ne connaissaient même pas le signification de ce sigle! Mais comme vous êtes fidèles et attentifs lecteurs de ce blog (du moins, l’espérons-nous…), nous sommes à peu près certains que vous, vous savez.. Allez, si vous avez un trou de mémoire, nous vous le rappelons….Conseil Consultatif des Habitants. Ajoutez à ce sigle CCH, Chaprais/Cras, et vous comprendrez qu’il est censé œuvrer sur le quartier.  Mis en place il y a 6 ans (la durée de son mandat est celui des conseils municipaux), en lieu et place des anciens conseils de quartier… les CCH sont donc à renouveler dès le mois prochain, pour une prise de fonction en janvier 2015. Et, pour ce renouvellement, la municipalité a revu le découpage par quartier des CCH (de 13 quartiers, on passe à 8); ainsi que sa composition, (aux Chaprais Cras de 44 membres, on passe à 60 avec l’ajout aux quatre collèges ou catégories de membres existants,d’un collège représentant les jeunes); a été également revu, son mode de fonctionnement. Voir par ailleurs, pour plus de précisions, la page consacrée, sur ce site, à cette question dans la rubrique quartiers.

Chaque année Besançon Votre Ville est publié en hors série, consacré aux CCH. Ici le n° de 2010

Le spécial CCH du magazine BVV, en 2010

L’Est Républicain a rendu compte de ces débats au conseil municipal dans son édition de samedi dernier. Quatre conseillers de l’opposition sont donc intervenus à cette occasion sur les CCH. Et comme l’essentiel, en fait, se passe en commission, avant conseil municipal, il est difficile de se faire une opinion des débats réels à la seule écoute des interventions faites en conseil.

Voici quelques une des reproches faits en conseil municipal: la taille des quartiers est jugée excessive (celle de notre quartier ne change pas); le nombre de membres trop important; le bilan des anciens CCH n’aurait pas été établi et le constat serait plutôt celui d’un échec; les relations entre élus, conseils et services de la ville ne sont pas satisfaisantes; la ville ferait plutôt de l’information et non de la consultation des habitants; ces collèges de représentants des habitants, bien que tirés au sort, seraient trop élitistes…

Curieusement, un autre problème n’a pas été évoqué. Il avait  pourtant fait l’objet, dans l’Est Républicain du dimanche 2 novembre, d’un billet au titre évocateur « Trop de quartiers » . Il s’agit de la question des budgets alloués à chaque quartier:  les Chaprais/Cras  disposaient de 13 800€ par an, ce qui faisait pour les 13 CCH de la ville, un budget de 120 000€ annuels. Désormais ce sera une petite enveloppe de 500€ seulement et un budget global pour les 8 CCH de 70 000€ répartis par un comité de suivi selon les projets présentés par chacun. Donc une restriction budgétaire : mais il est vrai que grosso modo cette somme allouée pour 2015 correspond à ce qui était réellement dépensé par le passé.

Chaque année, le magazine Besançon Votre Ville (BVV) a consacré un numéro spécial aux CCH. Le prochain sortira en décembre 2014

Le numéro spécial de BVV de 2011

A la lueur de l’expérience du CCH Chaprais/Cras, que penser de tout cela? Certes beaucoup de critiques apparaissent justifiées! Mises à part les actions d’animation fiancées sur le budget annuel alloué à notre quartier, le bilan est assez maigre, et ce, malgré un travail important de trois commissions qui se sont réunies plus ou moins régulièrement. Quelques trous bouchés dans les trottoirs, deux arbres plantés square Salomon et  une concertation sur l’emplacement provisoire de la statue Flore (le CCH comme Vivre aux Chaprais a proposé la place de la Liberté, la ville proposait les jardins devant le Casino! Le Maire nous a donné raison.). Concertation également sur le retour de Flore, sur  la place qui porte son nom. Mais aucune concertation sur l’aménagement global de cette place Flore par la CAGB, sue les emplacements d’Auto Cité, des stations vélib, etc.

Des témoignages de 10 habitants du quartier ont été recueillis et publiés ainsi que des chansons inédites écrites par Guy Pothier, auteur-compositeur, habitant les Chaprais

Mémoire d’Habitants des Chaprais/Cras, une publication du CCH

La nouvelle adjointe à la démocratie participative, mme Anne-Sophie Andriantavy, qui habite les Chaprais, indique qu’il a été tenu compte de l’expérience du passé, des remarques des membres des différents CCH réunis à cet effet (les Chaprais/Cras n’y étaient pas représentés). Elle demande à tous d’être jugée sur ce qui se fera. Notre association décidera donc de sa participation éventuelle à ce nouveau conseil, lors de sa prochaine assemblée générale le 20 novembre prochain, à partir de  19h00 au FJT La Cassotte. Tous les habitants des Chaprais sont cordialement invités à venir donner leur avis, à ce sujet, ainsi que sur ceux qui concernent la vie quotidienne et l’avenir de notre quartier.

Demain, publication d’un billet, sur le 11 novembre 1918 à Besançon….

Categories: Humeur des chaprais