Toujours à propos du pont Denfert Rochereau…

passerelle denfert rochereau année 65 001Dans un billet publié le 8/02/2014 ,sur ce blog, nous avons évoqué la construction de la passerelle Denfert Rochereau, sous l’occupation en 1942. Une véritable légende populaire voudrait que ce pont ait été construit par les forces allemandes. Mais il n’en est rien! Un de nos lecteurs a retouvé le texte d’une correspondance adressée, il y a plusieurs années, au quotidien régional, par monsieur Henry Tripard qui était, en 1941, jeune dessinateur au bureau d’études du moulin Saint-Paul, chargé de la reconstruction des ouvrages d’art détruits pour faits de guerre.

Voici ce qu’il écrivait : « d’abord cet ouvrage d’art n’était pas une passerelle, mais un véritable pont. Je ne vois qu’une explication à cette confusion, c’est qu’on emploie le mot passerelle péjorativement pour la dénigrer, tous les ponts bisontins d’alors étaient en pierre. Si mes souvenirs sont exacts on a utilisé un double pont métallique dont la longueur totale faisait 104 m, juste ce qu’il fallait. . Ce pont était disponible aux forges et Ateliers de Commentry-Oissel, près de Rouen et on pouvait en disposer immédiatement, ce qui était une aubaine étant donné la pénurie extrême de matériaux en tout genre. C’est donc cette entreprise qui a lancé le tablier métallique qu’elle avait pu fournir. Quant aux piles, dont le projet a été dressé par le bureau d’études dont je faisais partie, elles ont été construites par les entreprises Zublin-Perrière et compagnie, lesquelles ont également construit, à Besançon, le pont de la République.

Passerelle 3 et 4Un pont  a bien été construit, sous l’occupation, par les allemands de l’organisation TODT (celle qui construisit le mur de l’Atlantique).(voir cliché ci-contre, très rare)

 

pont de la riviere Kwai (3)« Il s’agit du premier pont Canot, réalisé sur place en un temps record, par une compagnie spécialisée, mais dont la durée de vie a été brêve. En effet, pensant que le Doubs était une rivière tranquille, ils avaient élevé des palées en charpente sur des dalles en béton coulées directement sur les ruines du pont de pierre détruit. Le tablier était constitué de poutres droites parallèles en bois clouté. C’était du beau travail qui avait mobilisé un cubage de bois impressionnant. Hélas, la première crue vint, quelques jours après, emporter l’ouvrage ruiné à la base par le courant ».

passerelle DR années 60 couleurs

Les photos 1 (ci-dessus, à gauche,noir et blanc), 2 (couleurs, ci-contre) et 3 (bas de page, couleurs) représentent l’évolution du carrefour Denfert-Rochereau. Sur la photo 1, la brasserie Gangloff n’existe plus, alors qu’on la distingue parfaitement sur le cliché 2. Sur le 3, l’immeuble Le Président n’est pas encore totalement terminé : on y distingue des grues….Tous ces clichés de cette page nous ont été fournis par mr. Christian Mourey, de Battant Musique et par La Missive, rue Battant. Qu’ils en soient remerciés.

president (2)

 

Categories: Histoire & Patrimoine