L’aménagement de la place de la Liberté

DSCN1223Il en sera question aujourd’hui même, lors d’une réunion organisée par le Maire avec les membres du conseil consultatif des habitants. Si Vivre aux Chaprais est bien représentée au sein du CCH, nous n’avons cependant pas attendu sa création (qui date de 2009) pour poser la question de l’aménagement de cette place ( une simple lecture attentive de nos billets précédents, sur ce blog, vous indiquera que nous avons évoqué…37 fois la place de la Liberté! Et vous pouvez vous reporter entre autres aux billets du 19 décembre 2013, du 9/04/13 et du 26/11/12….). C’était même une des questions posées aux têtes de liste des précédentes élections municipales, en 2008. Et le candidat Jean-Louis Fousseret nous avait alors répondu : « Jean-Louis Fousseret et son équipe élaboreront le réaménagement de la place au cours du prochain mandat, dans le cadre d’une réflexion générale sur l’ensemble urbain comprenant également la place Flore ».

DSCN1224

 

Il est vrai que l’aménagement de la place Flore n’est toujours pas entièrement terminé et que des études ont déjà été conduites par le service urbanisme afin de déterminer les usages de cette place : réunion avec la commission urbanisme du CCH, pointage des piétons traversant la place, etc. Il semble donc y avoir une volonté de faire autre chose de cette place qu’un simple parking…

Et de lui donner une autre physionomie, d’autant plus que le séjour limité de la statue Flore de Just Bequet, que nous avions proposé, lui avait donné un autre cachet. Certains riverains se plaignent même de son départ (même s’ils n’avaient pas réclamé son arrivée….)! Mais il faut être logique : la statue Flore est dédiée à la place du même nom.

 

DSCN1227D’autant plus que si une sculpture doit y être de nouveau installée, elle ne peut être qu’une célébration de la Liberté! Manière symbolique également, de rappeler l’existence de cette stèle évoquant le sacrifice de 24 Résistants morts durant les combats pour la Libération de Besançon en septembre 1944 (Résistants qui s’étaient regroupés symboliquement sur cette place avant de rejoindre l’armée américaine…).

Plusieurs idées ont déjà été avancées : comme le transfert du parking derrière les petits bâtiments existants, en prolongement du chalet de compostage collectif.

DSCN1229

 

Ce qui libérerait la place pour d’autres usages : petit espace vert de repos pour les habitants par exemple…

Enfin rappelons que Vivre aux Chaprais n’a pas attendu ce projet global pour proposer des mesures immédiates d’entretien et d’embellissement  : c’est ainsi que nous avons obtenu le remplacement de la vieille cabine téléphonique; la réfection du DSCN1225revêtement de la pointe de la place et de son bitume rouge en très mauvais état; la dorure des noms figurant sur la stèle de la Résistance (ces noms étaient devenus illisibles..); la suppression du « mur de la honte », c’est à dire cette petite surface noire verdâtre située à droite du bâtiment des associations d’anciens combattants qui était la survivance d’anciennes pissotières municipales! Ce bout de mur a enfin été crépi….Ajoutons nos interventions régulières auprès de Proxim’cité afin de faire ramasser les « monstres » régulièrement déposés ici par des habitants indélicats!

Nous continuerons donc à oeuvrer pour une place de la Liberté digne de ce nom!