Place Flore, vers la fin du chantier? suite…..

P1040781Réunion animée hier au soir au centre Pierre Mendès-France au sujet de la place Flore et des sens de circulation autour de cette place! Entre 30 et 40 personnes s’étaient déplacées afin d’entendre les explications fournies par madame Nicole Weinmam, adjointe au Maire, mrs. Pascal Gudefin, directeur du tram, Alain Coillot du service de la voirie et un représentant des entreprises. Une déléguée du cabinet du Maire était présente mais n’a pas pris la parole. Très rapidement, à propos des sens de circulation, une commerçante de la rue de la Mouillère s’étonnait que les promesses faites par l’adjointe au Maire, il y a quelques mois n’aient pas été tenues. Il ne sera plus possible d’accèder directement à cette rue depuis la gare et l’avenue Carnot.Le sens est inversé! Elle craint donc, avec d’autres commerçants, une perte de clientèle du fait des difficultés d’accès. Et ces commerçants n’ont pas été informés de ce nouveau plan qui aurait été retenu après de nouvelles études

Mr. Pierre Gauthier, habitant des Chaprais, ancien pharmacien bien connu du quartier, a protesté contre la remise à un seul sens (montant) de la rue des Chaprais alors que le double sens instauré dont un  descendant depuis la rue de Belfort, permet d’accèder directement à l’avenue Carnot et la rue Krug, voire l’avenue Denfert-Rochereau si celle-ci reste également  à double sens. Vivre aux Chaprais a soutenu cette proposition de bon sens (c’est le cas de le dire!). Pour la rue des Chaprais, ce sera peut-être réexaminé…..

Bien d’autres questions ont été abordées sur lesquelles nous reviendrons dans un prochain billet.

Pour Vivre aux Chaprais et ses représentants (4 membres du bureau étaient présents à cette réunion) , comme nous le rappelions dans notre billet d’hier, un problème urgent reste à règler : la sécurisation des itinéraires piétons tout autour de la place Flore. Et nous sommes intervenus avec vigueur pour que cesse cette situation! Nous avons rappelé que nous n’opposons pas, nous, les différents modes de déplacement : piétons contre cyclistes contre automobilistes contre usagers des transports en commun. Mais que les dépacements à pied sont très importants ici. Et qu’ils sont encore dangereux aujourd’hui du fait des travaux du tram! Nos interlocuteurs de la mairie et de la CAGB reconnaissent cette situation, mais ils ont donné de bonnes excuses à ces retards. Il y aurait des conflits avec les copropriérés riveraines affectant 3 côtés : au coin de la rue de la Cassotte,  idem pour le coin de l’avenue Carnot et Denfert-Rochereau, et devant une agence d’assurances au nord de la place avec la rampe d’accès personnes à mobilité réduite.(voir photo ci-contre à droite) Rue des Chaprais, côté droit en montant, c’est une station de bus qui doit être installée.

P1040775

 

A propos de ces conflits cela signifie-t-il que l’on s’aperçoit seulement maintenant que tout n’appartient pas au domaine public? Et nous n’allons surtout pas critiquer ces résidants qui défendent leurs accès et parkings privés par rapport aux largeurs de trottoirs imposées!

Nous avons donc indiqué que si la situation n’évoluait pas avant le passage de la rame d’essai du tram, il se pourrait bien qu’elle soit bloquée avant la place Flore, le 15 janvier! La représentante du cabinet nous a indiqué, à la fin de la réunion, en « off » comme on dit, qu’elle n’acceptait pas cette menace! Mais qui, depuis plus de 18 mois fait peser des menaces sur la vie des habitants du fait de la non sécurisation des itinéraires de déplacement (c’est, bien sûr, ce que nous lui avons répondu….). Et nous ne reparlerons pas des nombreux accidents de piétons qui se sont produits à cet endroit précis!

Nous avonc revu nos exigences à la baisse du fait des conflits en cours dans lesquels nous ne voulons pas interférer : le trottoir devant le Crédit Mutuel entre la rue des Villas et l’avenue Denfert-Rochereau doit être bétonné,(voir 1° photo en haut, à gauche) dans ses soubassements, dès lundi.

 

P1040785Nous avons demandé que la partie dangereuse de son pendant avenue Denfert-Rochereau le soit également (photo ci-conte, à gauche). Nous avons également réclamé que les points les plus dangereux, tant sur la place qu’au début de la rue des Chaprais soient aménagés même provisoirement.(photo ci-dessous, à droite).

P1040774

 

 

Lundi soir prochain nous ferons le point sur ces demandes a minima et le bureau de Vivre aux Chaprais décidera s’in convient de manifester le 15 janvier, sous une forme ou sous une autre. Le message est clair. chacun doit prendre ses responsabilités! A suivre, donc.

 

 

 

 

 

P1040777Ci-contre, à gauche, l’état général de la place et une toute partie de ses pièges.

Toutes les photos de cette page ont été prises ce jeudi vers 16h, juste avant la réunion….

 

Ne manquez pas ce week-end, dès samedi, la lecture de notre billet consacré au patrimoine des Chaprais! Seront évoqués les voeux adressés aux habitants par la Commune Libre des Chaprais, en…. janvier 1931 !…