Les Chaprais/Cras : compostage à tous les étages?….

DSCN1094

Hourra! Les Chaprais serait le premier quartier de Besançon quant au nombre de composteurs au pied des immeubles : environ 45! De plus deux composteurs collectifs y sont installés. Tout d’abord le chalet de la place de la Liberté qui rencontre un franc succès de participation. Ouvert il y a un an et quelques jours, un petit pot sympathique a réuni samedi matin des responsables du Sybert et les bénévoles qui assurent la permanence d’ouverture du chalet le samedi matin de 10h30 à 11h30.

DSCN1092

Rappelons qu’il est également ouvert tous les mardis  de 16h30 à 18h30 et le vendredi de 17h à 18h30 avec des personnels employés par la Régie de Quartier avec laquelle le Sybert a passé une convention.

DSCN1095

Savez-vous que Vivre aux Chaprais a soutenu dès le départ, cette idée d’un lieu de compostage collectif place de la Liberté? Car ce n’est ni le Sybert, ni la ville, pas plus que Vivre aux Chaprais qui a eu cette idée, en premier, mais l’association Trivial’Compost qui avait ouvert son premier bureau rue de la Liberté. Nous avions rencontré quelques mois après la création de cette association (2010), ses jeunes dirigeants et soutenu cette idée qui a mis quelques deux ans à trouver son application. Entre temps Trivial’Compost a déménagé son siège au 31 rue Battant.

Autre composteur installé récemment, celui du FJT Les Oiseaux, ouvert aux habitants du quartier et qui repose sur un autre principe que celui de la place de la Liberté.

Nous avons consacré, sur ce blog, plusieurs billets sur ces questions de compostage (voir en particulier les billets du 10/05/13, 14/12/12, 28/09/12 et 15/02/12 ).

Il est toujours recherché un nouvel emplacement dans le bas des Chaprais (vers l’avenue Fontaine-Argent, rue de la Mouillère) afin d’y installer un nouveau chalet.

Enfin, rappelons que le chalet de la place de la Liberté distribue du compost tamisé à ceux qui en demandent : il suffit de se présenter aux horaires d’ouverture indiqués ci-dessus.

DSCN1093

 

Categories: Humeur des chaprais