Cyrille Fernandez, directeur du supermarché Casino des Chaprais

Cyrille Fernandez, directeur du supermarché Casino des Chaprais

Directeur du supermarché Casino des Chaprais en 2008

Interview n° 6 réalisée le 15 janvier 2008 et republiée (sans modification) en 2014

Vous venez de terminer d’importants travaux dans votre magasin, en quoi ont-ils consisté ? pour quelles améliorations ?

Nous avons considérablement agrandi la surface de 1300 à 1850 m². A cette occasion, tout a été refait à neuf. C’était nécessaire pour se mettre aux normes alimentaires. Cela nous permet d’élargir notre offre en particulier dans les articles de bazar, la clouterie et le textile. Désormais, les habitants du quartier peuvent tout trouver sur place.

Supermarché Casino des Chaprais en 2008

Pouvez-vous nous présenter votre établissement sur le plan économique et social ? Quels sont vos rapports avec le groupe Casino ?

Nous sommes intégré au groupe Casino. Je peux juste dire que le chiffre d’affaires n’a pas chuté en 2007, malgré les 5 mois de travaux. Pour 2008, nous prévoyons 15 % de hausse. 56 personnes travaillent en CDI et 5 en CDD. Bien sûr, il y a une majorité de femmes et une quinzaine d’hommes. Il y a peu d’emplois à temps partiel, à part les emplois d’étudiants.

Quelle est votre stratégie pour développer votre supermarché en plein quartier, face à la concurrence des hypermarchés de périphérie et aux hard discount ?
Etre professionnel sur les produits frais, fruits et légumes. Il y a un service traiteur et 3 boulangers. Nous proposons une gamme de produits à bas prix concurrentiels vis à vis des hypermarchés ou discount. Les clients trouvent donc tout sur place dans un magasin agréable. Nous savons qu’il y a beaucoup de personnes âgées et d’étudiants dans le quartier. Nous leur proposons des produits et services adaptés. Le magasin est ouvert du lundi au samedi de 8 h 30 à 20 heures.
De fait, vous êtes la locomotive du commerce du quartier. Quels sont vos rapports avec les autres commerçants du quartier et leur association ?
Nous avons de bons rapports avec les commerces voisins, que ce soit la pâtisserie Grandvoinnet, la presse tabac, l’agence immobilière etc… Notre but n’est pas de ruiner le petit commerce. Nous avons même abandonné le rayon de fleurs par exemple. En ce qui concerne l’association des commerçants des Chaprais, nous leur avons dit que nous étions prêts à en faire partie. Pour l’instant, certains refusent. Pourtant, il est envisageable de nous associer à leurs initiatives. Nous ouvrons déjà notre parking à l’occasion.
Quel a été votre parcours personnel ?

Directeur du supermarché Casino en 2008
Je viens de Belfort, et j’ai fait toute ma carrière au sein du groupe Casino. J’ai commencé par un BTS en alternance au lycée Saint Jean. J’ai été ensuite manager à Saône, puis en Alsace, directeur en 1999 à Montbard et aux Chaprais depuis le 1° août 2004. Je pense rester au moins jusqu’à la fin de 2008
Habitez vous dans le quartier , avez-vous des loisirs et autres activités ?
Non, j’habite dans un village et en dehors du travail et de la famille, j’ai peu de loisirs.

Que pensez vous du quartier des Chaprais ?
Il y a tout dans le quartier, par exemple des fleuristes, des gens agréables. Il y aurait peut-être une insuffisance de restaurants.
Avez vous remarqué que votre terrain n’était pas classé par le PLU en zone commerciale ? Qu’en pensez-vous ?
Ces questions ne sont pas traitées à notre niveau.
Connaissez vous des habitants des Chaprais qui jouent un rôle positif à valoriser ?
Nous avons surtout des liens avec des organisme de formation et d’insertion par exemple le CRIPS. Notre établissement est le magasin formateur pour l’Est de la France. Nous accueillons des stagiaires de niveau BTS voire bac + 4. Nous mettons aussi en place un partenariat avec des collèges bisontins : Camus, Notre Dame etc
Voir le site officiel de Casino

Histoire :

48 rue de Belfort vu du ciel

La ZAC des Chaprais a été décidée en 1986 :  voir l’article de l’Est du 25 avril 1986 : casinochaprais86 :

Un SUMA de 2700 m² avec une cafétaria à l’étage et 93 HLM plus 40 autres logements en accession à la propriété

Voir la page consacrée à la rue de Belfort et ses commerces

Categories: Portraits