Le scandale de la place des Déportés!…

P1040566

C’est le cinquième billet que nous consacrons à la situation de la place des Déportés depuis une dizaine de jours!(voir à ce sujet le billet d’hier, du 13/12, 9/12, 5/12…). Et l’ensemble des services de la mairie et du Grand Besançon semblent sourds! C’est un point noir quoi! Et une fois que cela est dit…on oublie les centaines de bisontins qui, quel que soit leur mode de déplacement, sont obligés d’y transiter! Embouteillages aux heures de pointe pour les automobilistes! Traversées dangereuses pour les piétons et autres adeptes du déplacement en 2 roues obligés de se frayer un chemin au milieu du flot de circulation! Sur cette place où débouchent 5 voies, il n’y avait, hier, AUCUN passage piétons sécurisé, comme en témoigne la photo ci-contre à gauche! Les plots et barrières que vous voyez sont là pour protéger un engin de chantier et quelques palettes de pierres! On prend plus soin du matériel que des gens! Et c’est pourtant ici qu’a eu lieu un grave accident, l’été 2012, au cours duquel une dame âgée avait été projetée dans un trou du tram! Elle s’en était sortie miraculeusement…

P1040562

 

Par ailleurs, les automobilistes coincés dans les bouchons, seront ravis, n’en doutons pas, d’apprendre qu’une des 2 voies de la rue des Deux Princesses mise à double sens, est condamnée et oblige à une circulation alternée, tout simplement parce que, depuis la fin de la semaine dernière, alors que les travaux sur la chaussée sont terminés, on a garé là un engin et entreposé quelques palettes!Comme s’il n’y avait pas de place ailleurs! Pourquoi ne pas les dégager afin de soulager la circulation à cet endroit! D’autant qu’il faut noter  que cet engin n’a pas bougé toute la journée de lundi!

 

P1040587

Et les bisontins qui passent là aux heures de pointe, ce n’est pas, dites-nous, pour aller travailler? Pourquoi faut-il toujours que les habitants doivent comprendre les contraintes d’un chantier et que les organisateurs des chantiers ne prennent jamais en compte les contraintes des habitants? Nous avons demandé à la mairie d’intervenir en urgence. Mais vers 16h00, la situation n’avait pas évolué! Nous avons essayé de discuter avec un responsable de chantier qui, invoquant ses palettes (comme si on ne pouvait pas les déplacer!…) nous a toutné le dos. Il rendra la chaussée libre mercredi, pas avant!

Alors si vous êtes coincés demain, à cet endroit…vous saurez pourquoi!…Vous pourrez lire, demain, la suite du compte-rendu de notre parcours du chantier du tram avec le médiateur des travaux….

Le point, ce mardi, en fin de matinée : l’engin, sur la photo ci-contre, à gauche, est utilisé. Les palettes de pierres sont toujours là. Et il y a toujours un seul accès pour la rue des Deux Princesses à deux sens!

P1040593