Les vols dans les cimetières….

La presse régionale s’en est fait l’écho :au cours de la péroide de la Toussaint, les vols de fleurs et autres objets funéraires se multiplient dans les cimetières. Et, bien sûr, celui des Chaprais n’y échappe pas. Les arrosoirs de la ville feraient également l’objet de ces larcins.

DSCN0764

Nous avons évoqué, hier, la cérémonie symbolique organisée par notre association, le 1er novembre, devant la stèle de la Résistance, place de la Liberté. Monsieur Jeantelot, habitant notre quartier, nous a indiqué qu’il y a quelques années, il avait déposé une gerbe de roses et que celle-ci avait rapidement disparu. Nous avons le plaisir, depuis trois ans, de constater que le bouquet de fleurs tricolores que nous déposons symboliquement n’est point dérobé!

Cet été, il nous a été signalé des vols de jardinières fleuries rue de la Viotte (jardinières portant très lourdes!).

 

DSCN0720

On imagine fort bien la peine des habitants qui constatent que le pot ou la vasque de fleurs, le vase ou l’objet funéraire déposés sur la tombe d’un être cher a disparu! Et nous partageons leur indignation! Car tant en ce qui concerne le cimetière du Champ Bruley que celui des Chaprais, si les tombes les plus anciennes restent abandonnées (faute d’héritiers encore vivants?), les autres tombes plus récentes étaient fort bien fleuries.(voir photos jointes).

DSCN0712

 

DSCN0714