De la prostitution aux Chaprais….

P1030050Le débat est lancé, au niveau national, depuis des semaines, voire des mois: faut-il sanctionner les clients des prostitués?…Une loi viendra en débat, à ce sujet, au Parlement, à compter du 4 décembre 2013. Bien sûr, cette loi prévoit toute une série de mesures d’accompagnement et de protection des personnes voulant quitter la prostitution.

Aux Chaprais, chacun sait qu’il existe plusieurs lieux de prostitution : vers la gare Viotte, rue Grosjean, rue de la Viotte; le parking Isenbart, etc. Sans nous prononcer (ce n’est pas notre rôle…) sur la nécessité ou non de pénaliser les clients, force est de constater que ces lieux de prostitution draînent un public interlope qui peut poser problème au voisinage. Les prostituées se plaignent à juste titre de ces gens qui peuvent être agressifs et dangereux. Et jusqu’à présent, malgré les inconvénients signalés, la cohabitation des habitants et des prostituées était relativement calme.

DSCN0543Mais une habitante de la rue Grosjean nous a indiqué que cette situation venait de changer…Effet indirect des travaux du tram? A deux reprises, elle a été agressée par la même personne, alors qu’avec des amis qui l’avaient raccompagnée en voiture, elle stationnait au début de sa rue et discutait dans le véhicule. Insultes, coups dans la voiture ont fusé afin que le véhicule stationné là provisoirement, dégage afin de laisser place au commerce!….

DSCN0544

Cette habitante est d’autant plus choquée qu’elle avait jusqu’à présent des rapports corrects avec ces dames allant même jusqu’à proposer son aide afin d’alerter les secours en cas d’agression de l’une d’elles!

DSCN0549

Donc elle a déposé plainte contre cette furie irascible et notre association a, de son côté, alerté les autorités afin que la situation reste maîtrisable et que les habitants puissent vivre et aller et venir en paix.

Car il n’est pas certain que la prochaine loi  puisse règler rapidement et définitivement les problèmes posés par la prostitution…