Cimetière des Chaprais, la rénovation de la partie historique

DSCN0489

Vendredi dernier, le Président de Renaissance du Vieux Besançon (RNVB) accompagné de deux responsables des monuments historiques, de la déléguée de la Fondation du patrimoine à Besançon et du président de Vivre aux Chaprais ont réalisé une rapide visite d’étude de la partie historique du cimetière des Chaprais. Car, et nous l’avions annoncé dans un billet daté du 1° avril 2013, RNVB souhaite préserver la partie historique de ce cimetière dont certains tombeaux ou tombes tombent en ruine.

DSCN0488Il a été convenu d’identifier les tombes à préserver de toute urgence : il ne s’agit pas de les restaurer mais de stopper leur dégradation et d’entretenir régulièrement les tombes laissées à l’abandon. Pour cela, les monuments historiques conseilleront et veilleront aux procédés utilisés afin de ne pas endommager les éléments de ces sépultures. La fondation du Patrimoine se chargera de trouver les fonds nécessaires et fera appel au mécénat. L’association Vivre aux Chaprais sera associée selon les modalités qui restent à préciser.

DSCN0491

D’ores et déjà, on peut s’étonner que des tombes d’anciens maires de Besançon ne soient pas entretenues par la ville. Et que le monument funéraire en fonte de la famille Sainte Eve soit laissé à l’abandon! Il mériterait une véritable rénovation. Car il est situé à proximité de l’entrée du cimetière rue de l’Eglise et doit rester le témoignage de cette famille de fondeurs bisontins du XIX° siècle (voir à ce sujet le billet en date du 13 avril 2013 qui lui a été consacré).

DSCN0499


Cette nécropole romantique, du XIX° siècle, qu’est le cimetière des Chaprais ( comme le qualifie Anne-Lise Thierry dans un ouvrage daté de 1987 qui lui est consacré..) doit être entretenue et conservée.

Categories: Histoire & Patrimoine