La dénomination des rues des Chaprais : toute une Histoire….

P1040144Comme le note Fabrice Petetin, dans son mémoire de maîtrise sur le développement des Chaprais au XIX° siècle, « le quartier se forme sans fil rouge. Ce sont les particuliers, qui au fil des constructions, s’approprient petit à petit l’espace des Chaprais ». Il y avait alors aux Chaprais trois types de rues :

– les grandes voies de communication telles que la route de Baume (rue de Belfort);

– les chemins vicinaux qui allaient devenir les rues des Chaprais;

– les chemins ou rues privées aménagées par des constructeurs.

Et donc, très vite va se poser la question de l’appellation de ces rues. Les chapraisiens ont en effet, pris  l’habitude, de donner des noms d’origine très diverse à ces différentes voies. Et une association constituée en 1862, le Cercle des Chaprais (nous aurons l’occasion, dans un prochain billet, d’évoquer cette association et son action), veut même se charger d’installer les pancartes de dénomination des rues. Ce que refuse la municipalité! Et il faudra attendre 1881 pour que tous les chemins et rues des Chaprais soient officiellement baptisés. Il subsiste ici et là, des pannonceaux portant encore le numéro de l’ancien chemin vicinal comme pour la rue de l’Eglise ou la rue de la Mouillère (voir photos ci-contre). Nous aurons l’occasion de revenir sur ces différents noms de rue et leur origine.

P1040419