Nouveau lieu de mémoire, aux Glacis….se souvenir…

monu aux m 3

Bien sûr, ce nouveau lieu de mémoire, inauguré mardi 18 juin aux Glacis, ne se situe pas aux Chaprais...Mais à proximité….Et nous avons déjà eu l’occasion d’évoquer ce lieu à trois reprises dans un billet, sur ce blog (se souvenir de nos billets du 6 octobre, puis 12 décembre 2012; enfin le 4/05/2013 à propos de l’ancien monument aux morts). Ce nouveau lieu de mémoire est indéniablement une réussite! Même s’il a fallu raser 25 arbres pour cela….dont l’ombre manquait cruellement lors de la cérémonie de mardi dernier. A tel point que la tribune dressée afin d’accueillir les invités et le public était inutilisable. Mais convenons que cette température…un 18 juin !….

monu aux m 4

 

Donc trois éléments de l’ancien monument aux morts conçu par Maurice Boutterin -(se souvenir de notre billet qui  a été consacré aux Boutterin : Maurice est le fils de Marcel qui était également architecte.Son monument fut inauguré le 30 novembre 1924)- ont pris place à cet endroit. Deux « poilus » illustrant le départ puis le retour du soldat et l’allégorie de la ville de Besançon (le drapeau tricolore qui la masquait n’a été détaché qu’avec difficultés…) ont été érigés dans cet espace face au monument de Georges Oudot dédié aux morts d’Outre-Mer (signalons au dos de ce monument, une petite chasse qui laisse admirer un coq d’une église d’Algérie, église détruite pendant la guerre, le soldat ayant récupéré ce coq a été tué. se souvenir…).

monu aux m 5

Ajoutons à ces symboles, les grandes plaques d’acier érigées comme des parois bordant ce lieu. Y ont été inscrits les noms des quelques 1531 bisontins morts dans une des nombreuses guerres du siècle dernier ou lors d’opérations extérieures  plus récentes. Ces noms gravés verticalement dessinent des silhouettes d’hommes anonymes, en marche vers des jours meilleurs?…..

Enfin, la grande sculpture d’Ousmane Sow complète ce lieu. Il s’agit de « l’homme protégeant l’enfant », ce dernier dissimulé dans les plis du manteau de cet adulte.

monu aux m 1

Rappelons qu’une exposition des oeuvres de cet auteur de la sculpture de Victor Hugo, placée esplanade des droits de l’homme, devant la mairie, se déroule en ce moment en 2 lieux : tout d’abord au Musée des Beaux Arts où sont exposées 8 petites sculptures nouba (groupes ethniques du Soudan) dans une salle où l’on peut voir également les photos de Nouba dues à l’américain Georges Rodger réalisées au Soudan dans les années 70 (ce photographe est mort en 1995). L’entrée du musée, du fait des travaux à l’étage, est gratuite. Autre lieu d’exposition à la Citadelle, des oeuvres plus monumentales de Sow consacrées à différentes peuplades africaines et à ceux que ce sculpteur considère comme des grands hommes (se souvenir des grands hommes?…) : Victor Hugo, Mandela, De Gaulle, Gandhi et…son père Moctar Sow… Par contre, là, vous devrez acquitter le prix du billet d’entrée à la Citadelle. Les deux expositions sont ouvertes jusqu’au 15 septembre 2013.