Les rumeurs des Chaprais….

Les rumeurs, c’est bien connu, sont difficilement contrôlables…Plusieurs circulent en ce moment aux Chaprais…Et elles partent le plus souvent, de faits exacts…Mais la suite ou les conclusions le sont moins… En voici deux…..

P1020417Première rumeur dont nous rendons compte dans notre journal n°14, Vivre aux Chaprais, en cours de distribution dans le quartier. Ce vol, en plein jour,  subi par un artisan boulanger de la rue de Belfort. La presse évoquait un jeune homme agissant avec un marteau. Il s’agissait d’une sorte de binette de jardin tout aussi menaçante, pour sûr, pour le personnel. Un témoin, armé d’un pied de biche (!) a poursuivi ce voleur, l’a acculé dans une cour de l’avenue Fontaine-Argent où la police, prévenue, l’a arrêté. Rumeur : le voleur aurait été relâché très vite…Faux nous précise le boulanger. Il a été condamné mais lui-même ne connaît pas exactement la peine prononcée..Il n’a guère le temps de s’en préoccuper….étant très occupé… au four et au moulin. Il n’a pas pu obtenir encore les coordonnées de ce témoins courageux afin de le remercier….Mais il a, à ses frais, renforcé ses dispositifs de sécurité.

P1030836

 

Deuxième rumeur : un restaurateur bio va s’installer, à la rentrée, rue de Belfort. En lieu et place du pressing Cuenot qui a fermé ses portes. Il doit ouvrir boutique cet automne.

 

P1040206Rumeur : comment un restaurateur bio peut s’installer dans une boutique forcément polluée par les produits chimiques nettoyants. Réponse de l’intéressé : c’est la première question que je me suis posée avant d’acheter ce fond pour m’y installer. Les produits de nettoyage sont en fait des produits très volatiles. Et la pollution éventuelle et résiduelle concernait plus l’appartement situé au-dessus du magasin. Depuis que le pressing est fermé, il n’y a plus de produits et donc plus de pollution. Et le fait que j’y entreprends des travaux, à l’étage, pour m’y installer et  y élire mon domicile montre bien que tout est OK.Sinon ma philosophie de vie me l’interdirait. Quant au fond de commerce lui-même, il sera traité avec des peintures non polluantes, réputées vertes. Donc aucun souci de ce côté là, assure-t-il…..

Donc, attention aux rumeurs des Chaprais..Consultez régulièrement ce blog et notre site (voir lien ci-contre, à droite de ce billet, partie blanche) rubrique actu en bref….