5ème parcours du chantier du tram, suite : avenue Carnot, avenue Fontaine-Argent, rue Tristan Bernard

Après avoir abordé, dans notre billet d’hier, la fermeture de la rue de Belfort, poursuivons (deux représentants du bureau de Vivre aux Chaprais) notre parcours du chantier du tram, effectué jeudi dernier, durant une matinée, avec le médiateur des travaux, Laurent Willemin. Place Flore, au coin de la rue des Chaprais nous avons constaté une fois de plus que la largeur de l’itinéraire piéton était inférieur aux 1,40m exigés (norme européenne) afin de permettre le passage des personnes à mobilité réduite. Ces dernières sont donc obligées de passer par la chaussée dans le flux automobile! Dans le même temps cependant, les services de la ville effectuaient le traçage d’un nouveau passage piéton au début de la rue des Chaprais.P1040330Nous avons été informés que les files de circulation, sur cette place, seront de nouveau modifiées à la mi-juin.

P1040348La voie du tram étant terminée à cet endroit, les piétons peuvent passer du haut de la rue de la Mouillère, vers l’avenue Carnot, avant le salon de coiffure de cet ilôt en pointe bordé par ces deux rues. Or, regardez sur la photo ci-dessus à gauche le débouché côté avenue Carnot, avec ce bout de gaine qui dépasse au milieu du passage…. Avenue Fontaine-Argent, les travaux de construction de la plateforme ont commencé côté rue de la Mouillère. avec une profonde tranchée qui rend impossible l’accès en voiture des riverains des numéros impairs : certains pour la journée seulement, d’autres pour….des mois. Une ambulance passant par là, nous nous sommes enquis des difficultés rencontrées. Cet ambulancier nous a déclaré avoir eu des problèmes d’accès avec des malades en fauteuil à transporter dans un cabinet de kiné, rue de la Mouillère. Une voiture mal stationnée en interdisait l’accès! Et cette voiture….c’était celle du chef de chantier! …

P1040349Quant à la rue Tristan Bernard où les travaux de la plate-forme avancent, là aussi les itinéraires piétons sont peu sécurisés et discontinus. Leur largeur ne permet pas de cheminer à 2 personnes côte à côte. Ce qui interdit toute possibilité d’accès à des personnes âgées qui doivent être soutenues dans leur marche, comme nous l’indiquait une dame du quartier qui accompagnait sa vieille maman âgée dans sa marche quotidienne….

Il reste donc toujours à faire afin d’assurer la sécurité de tous le long de ces chantiers! Signalez les anomalies au Médiateur des travaux (et n’hésitez pas à nous en informer): Laurent Willemin : tel 06 84 77 53 74.