La chasse aux oeufs de pâques et le patrimoine des Chaprais…..

P1030907Samedi 30 mars 2013, alors que le temps était froid et humide, quelques quatre-vingts enfants ont participé à la 2° chasse aux oeufs organisée dans le quartier des Chaprais/Cras. Et ce à l’initiative de nos amis du Café des Pratiques et de notre association Vivre aux Chaprais, auxquels s’était joint, cette année le conseil consultatif des habitants (CCH) du quartier.En fait il s’agit d’un prétexte afin de faire découvrir aux familles des Chaprais des lieux emblématiques et souvent historiques des Chaprais : comme le Jardin Partagé gèré par le Café des Pratiques, derrière l’Ecole des Chaprais; le parc des Chaprais et ses magnifiques arbres, généreusement donné à la ville par mr. André Millot, ancien ambassadeur de France; le cimetière des Chaprais et sa partie haute considérée comme une nécropole romantique; la place de la Liberté et sa statue Flore (installée ici jusqu’en 2014) ainsi que la stèle à la mémoire des Résistants; la villa de la rue du Château Rose datant de la fin du XVIII° siècle et qui a échappé miraculeusement aux destructions du général Marulaz et aux bombardements autrichiens en 1814; le Lycée Saint-Joseph où était installée une usine des automobiles Schneider jusqu’en 1931; le couvent des Capucins, rue de la Cassotte aujourd’hui siège des Invités au Festin et qui avait, pour la circonstance, ouvert ses portes aux familles.  Directement pour les plus jeunes, ou au terme d’un rallye en 6 points de rendez-vous pour les plus grands, une ou plusieurs énigmes conduisaient parents et enfants aux lieux indiqués. Là, un bénévole (voir photo ci-dessus) appartenant à l’un des organisateurs de cette chasse remettait alors aux familles, une fiche explicative sur le lieu ainsi qu’un bon d’échange pour un magnifique oeuf de Pâques à retirer à la boulangerie Christe, 35 rue de Belfort qui participait à l’opération.(ci-contre une maman et sa fille à la recherche d’un lieu…)

P1030903

Les organisateurs ont eu deux surprises : la première concerne la place de la Liberté où enfants et parfois adultes confondent la statue de la déesse Flore avec la statue de la Liberté…Il est vrai qu’elle a les ailes déployées et que c’est là que les résistants se sont réunis, symboliquement,  avant de participer à la libération de Besançon (4 jours de combats nécessaires avec les troupes américaines), le 7 septembre 1944…. Seconde surprise : la difficulté à situer le couvent des Capucins, fermé il est vrai, en 1997 et racheté par les Invités au Festin en 1999….Mais les familles n’ont pas manqué d’interroger, dans la rue, des Chapraisiens déjà anciens qui les ont bien volontiers aidés….

P1030910(photo ci-contre :ils ont cherché, ils ont gagné…)

 

Une belle initiative à renouveler, améliorer, amplifier en 2014?…..

P1030909

 

 

 

(photo ci-contre :elle aussi a cherché….et gagné…).