Mardi de neige….

P1030500

Hier matin, alors que Besançon s’éveillait sous les flocons, les messages alarmistes se bousculaient sur les ondes d’une radio locale : la rue de Belfort était bloquée, les entrées de Besançon impraticables, etc. Certes les flocons sont tombés drus à l’heure où les gens partent travailler. Ce qui n’a pas facilité les déplacements! Mais vers 9 h00, en ville, la situation semblait redevenue presque normale! Bien sûr, tout n’était pas déneigé (voir photo ci-contre rue des Villas)! Quant aux trottoirs, c’est toujours la même chanson! Il y a ceux qui déneigent et ceux qui ne déneigent pas (voir photo rue des Chaprais, à droite).P1030496

 

Rappelons que les riverains sont responsables du déneigement devant leur propriété! Et ceux qui avaient déneigé offraient, dès midi, des trottoirs nets! Le règlement municipal impose un déneigement d’une largeur de 1,40m (norme européenne pour permettre le passage d’une personne à mobilité réduite). De plus, il est interdit de rejeter la neige sur la route ou d’utiliser du sel! Mais il suffisait de parcourir le quartier pour s’apercevoir que ces consignes sont plus ou moins suivies! Un article intitulé « Tout savoir sur le déneigement » est paru dans le dernier numéro de BVV (janvier/février 2013), page 19. Il y est précisé que les bacs de sable sont à la disposition de la population. S’il manque des bacs ou si ceux-ci sont vides n’hésitez pas à solliciter le service Proxim’cité. Il eut été plus simple de faire, comme à Dijon (voir photo ci-dessous) P1000492 (1)qui l’indique d’une façon bien visible sur les bacs eux-mêmes! Enfin notons que la ville suisse de la Chaux de Fonds utilise, pour traiter les trottoirs, un produit naturel à base de petits morceaux de bois de vieilles palettes déchiquetées ( intitulé Stopgliss).

P1010617

 

La ville de Besançon n’a pas retenu ce procédé, mais la SNCF (ou plutôt « gares et connexions », la filiale de la SNCF qui a en charge les gares )l’utilise et on pouvait en voir sur les quais de la gare Besançon Franche-Comté TGV à la fin de la semaine dernière.

Quel que soit le procédé utilisé, il faut veiller à la sécurité de tous et chacun doit prendre ses responsabilités!

Categories: Humeur des chaprais