L’exposition des vieilles cartes postales et les Chaprais…

quinzaine cartes

Nous l’avons évoqué dans un précédent billet : Le Musée du Temps de Besançon, présente, en collaboration avec la Bibliothèque Municipale, une exposition de cartes postales de Besançon 1900-1936. Ces cartes font partie de la collection de Robert TUPIN (1910-2007), acquise par la Bibliothèque Municipale en 2010 : il y en aurait plus de 6 000! Robert Tupin, collectionneur avisé, possèdait une petite fabrique de pain d’épice rue Charrière avant de s’installer au 13 rue Nicolas Bruand (à moins que ce ne soit l’inverse)!

Parmi les cartes choisies et exposées jusqu’au 19 Mai 2013, une petite quinzaine concerne notre quartier des Chaprais.Car l’exposition suit une thématique intéressante et rigoureuse qui n’est pas celle des différents quartiers de la ville. Aussi rien d’étonnant à ce qu’apparaissent, essentiellement, la Mouillère et son hôtel des Bains, afin d’illustrer Besançon-les-Bains et l’ambition d’alors de la ville de devenir une grande ville thermale; les gares de la Mouillère et la Gare Viotte. Mais vous pourrez voir également deux cartes représentant des vues de la rue de Belfort, une carte sur l’ancienne clinique Saint Vincent, une vue des quartiers de Saint Claude et des Chaprais, l’église du Sacré Coeur, la nouvelle Rotonde des Chemins de fer et la plus étonnante, peut-être est cette carte de la Place Flore, dont vous pourrez acquérir une reproduction en vente pour 1€ à la boutique du Musée (publicité gratuite…bien sûr… idem pour le catalogue de 144 pages, richement illustré, vendu 25€…). Cette carte est intitulée « Besançon.- Fêtes des 13,14 et 15 Août 1910″. Il s’agit d’un portique dressé à l’aide de tonneaux, par la Brasserie de Sochaux, alors installée place Flore, et dont la façade porte un calicot avec l’inscription « A NOS HOTES ». Il s’agit bien sûr, de commémorer la venue du Président de la République Armand Fallières (1841-1931), élu député de la Gauche Républicaine en 1876, qui fut Président du Conseil (…des Ministres, sorte, pour l’époque, de Premier Ministre), Président du Sénat et élu Président de la République de 1906 à 1913.

brasserie Sochaux

 

Enfin, signalons le SUPPLEMENT ILLUSTRE, conçu comme un petit journal de l’époque, distribué gratuitement, avec illustrations et vieilles publicités , qui vous conte (sous la plume de Mario Morisi), sous forme de feuilleton, l’Histoire  du tragique destin de Jeanne-Antide Vermot. Elle fut retrouvée le 2 avril 1936, inanimée dans la maison de son amie….aux Chaprais….Mais on ne vous dira pas pourquoi, ni comment…

 

Categories: Histoire & Patrimoine