Le stationnement aux Chaprais et la modification du PLU…..

P1030309

Nous vous en avons informé dans notre billet en date du 21 novembre 2012, sous le titre « PLU : occupons-nous de ce qui nous regarde… » , une des modifications du Plan Local d’Urbanisme soumises à enquête publique concerne les normes de stationnement pour toutes constructions nouvelles situées dans le périmètre du passage du tramway. Notre quartier est donc concerné pour des périmètres autour de l’avenue Carnot, Foch, l’avenue Fontaine-Argent et la rue Tristan Bernard. Ces zones ont toutes la particularité de se situer en zone fortement urbanisée et donc très dense avec différents commerces et services. C’est dire combien il convient d’examiner ces nouvelles normes avec beaucoup d’attention.

Avec v-hicule rue de Belfort

Le principe est de diminuer les exigences de stationnement, dès lors que cette nouvelle construction est située à proximité du tram. On passerait ainsi d’une place de stationnement exigée pour 45 m2 de surface de logement, à une place pour 55 m2. La raison invoquée?.. Parce que les futurs habitants de ces logements sont censés se déplacer en tram…De nouvelles normes, toutes revues à la baisse, sont également proposées pour les surfaces de commerces ou de bureaux. Or, quand on connaît les difficultés actuelles de stationnement dans le quartier, de relles mesures laissent perplexes! C’est ainsi, qu’avenue Fontaine-Argent, la ville a affirmé son intention d’acheter 50 places de parking souterrain, dans la future réalisation immobilière de la SEGER, pour les habitants du quartier, consciente des difficultés rencontrées par les habitants. Et dans le même temps, pour de futures constructions, les normes règlementaires de stationnement seraient abaissées pour les constructions nouvelles?…Et penser qu’un habitant d’un futur logement de 90 m2 pour lequel 2 places de stationnement doivent être créées gardera une des deux places inoccupée, c’est un drôle de raisonnement. Car il y a fort à parier qu’il louera cette place à quelqu’un d’autre qui n’en dispose pas à proximité. Croit-on que créer des difficultés pour stationner incitera à utiliser le tram? Comme si les chapraisiens n’étaient pas à même de comprendre l’intérêt d’un transport en commun mis à sa disposition….Et puis l’on nous dit d’ores et déjà que les propriétés situées à proximité du tram prendront de la valeur. Les futurs immeubles à construire aussi! Et donc diminuer les obligations en matière de stationnement reviendrait à créer un effet d’aubaine pour les promoteurs! C’est pour cela que nous ne pourrons soutenir une telle proposition sans examiner d’une façon précise le périmètre retenu. Car il est difficilement lisible sur les cartes et il varierait de 350 m à 500 m du tracé des lignes de tram.