Les travaux du tram et les handicapés….

P1030145

Lors de nos visites sur le chantier du tram, dans le quartier, nous avons rencontré une personne handicapée à qui nous avons demandé de témoigner de ses difficultés au quotidien en sa qualité d’habitante riveraine du chantier du tram. Voici le témoignage écrit, émouvant qu’elle nous a communiqué…L’association Vivre aux Chaprais m’a demandé de leur adresser par internet (chaprais@gmail.com) un compte-rendu de l’opinion des handicapés riverains de l’avenue Fontaine-Argent. Et je suis malheureusement dans l’impossibilité de le faire car je n’arrive pas à me  connecter à Internet, mon téléphone certains jours est hors service et ceci est scandaleux car suite à une fracture du crâne je dois pouvoir joindre aisément les secours par téléphone et de plus, hors cet handicap, j’en ai également deux autres.

P1030146

 

Je prends les bus pour handicapés qui ont du mal à arriver jusqu’à mon domicile. Et, toutefois, dans les environs, il existe une association de traumatisés crâniens dont certains sont en fauteuil roulant. Et les plus à plaindre sont les non-voyants et ils sont nombreux à proximité.

Je tiens à souligner qu’il existe des handicapés, dont certains en fauteuil roulant travaillent dans les administrations.
Par conséquent, si les travaux du tram rendent la vie difficile à la majorité des proches de la rue Fontaine-Argent, ils la rendent quasi impossible à l’ensemble des handicapés.

Afin que vous puissiez nous rendre la vie un peu plus aisée… signé O.R.

 

P1030028

Il semble difficile de dire si les coupures de téléphone et d’internet sont le résultat des travaux ou sont imputables à l’opérateur. Mais nous avons pu constater que les normes européennes imposant une largeur minimum de 1, 40 m de largeur sur les trottoirs afin de faciliter les déplacements des personnes à mobilité réduite ne sont pas toujours respectées sur les itinéraires provisoires (voir photos). Il reste donc des efforts à faire!