La rue de Belfort, lieu central des Chaprais?….

P1020586

En l’an 2000, deux architectes, messieurs J.L. Blondelle et R. Galli publiaient une étude commandée par la ville de Besançon, sur le plan d’occupation des sols (POS) aux Chaprais. Cette étude est une mine de renseignements sur notre quartier et nous évoquerons dans des billets futurs plusieurs points qui nous semblent intéressants. Tout d’abord, ces architectes évoquent l’aspect mosaïque du quartier soulignant qu’aucun lieu central n’émerge réellement. Mais ajoutent-ils.. « si aucun lieu central n’émerge vraiment, il est indéniable que la portion de la rue de Belfort-entre la rue du Chasnot et la rue Chopard- capte et attire une bonne part des résidants du quartier ».

Autre point évoqué : « …la transformation projetée de la rue de Belfort en avenue urbaine, large, alignée et surtout bordée d’une galerie piétonne couverte (Charte d’Athènes) n’a pas eu le moindre début de réalisation ». Ce projet avait été évoqué dans les années 50.

Ce qui n’empêche pas cette rue, avec ses nombreux commerces de continuer à jouer son rôle de point central dans le quartier. En sera-t-il de même demain? L’avenue Fontaine-Argent, réservée au tram, ne risque-t-elle pas d’être redynamisée avec cette nouvelle physionomie? L’avenir le dira…Mais il convient plus que jamais d’affirmer le rôle commerçant de cette rue, indispensable pour le quartier.

Et rappelons que nous réclamons, pour conforter ce rôle, des trottoirs avec un revêtement de couleur autre que le noir (jaune? rouge?) et un meileur éclairage donnant une véritable identité à cette rue.

rue belfort ancienne

 

Carte postale ancienne : la rue de Belfort, ses cafés, ses…hôtels…