Au 48 rue de Belfort, Free Mobile obtient son antenne téléphonique!

P1020498

P1020192

Nous l’évoquions dans notre billet d’humeur du 3 mars 2012, Free Mobile veut installer une antenne téléphonique au-dessus des bâtiments du 48 rue de Belfort. Ces immeubles locatifs appartiennent à Grand Besançon Habitat. Et ce sera la quatrième antenne téléphonique après l’autorisation accordée à Bouygues le 29 septembre 2011 d’ installer la sienne! Bien sûr, ça rapporte un peu…environ 2 000€ par an et par antenne. Et si les habitants des immeubles concernés risquent peu en matière d’ondes magnétiques, il n’en est pas de même des voisins immédiats. On estime que la propagation de ces ondes se fait ressentir dans un rayon de 200m environ. La ville de Besançon a fixé des normes à ne pas dépasser : 1 volt par mètre. Tandis que Robin des Toits, l’association qui lutte contre la prolifération de ces antennes demande une norme maximum à 0,6. Nous avions demandé aux services de la ville d’effectuer des relevés avant la pose de la 3° antenne, celle de Bouygues. Si les ondes n’étaient que de 0,35 volt par mètre rue de Belfort, elles atteignaient 0,65 derrière une porte fenêtre d’un appartement proche, rue de la Rotonde. Alors, même si les effets ne s’additionnent pas automatiquement, après la pose de deux nouvelles antennes, quelle sera l’importance du rayonnement? Free mobile, dans sa demande d’autorisation, évoque la nécessité d’utiliser des fréquences nécessaires à l’établissement et l’exploitation d’un réseau radio électrique de 3° génération (rappelons que la 4° génération est en cours d’installation…). Nous l’avons déjà souligné : nous sommes là face à une contradiction de la société. Tout le monde veut utiliser son téléphone portable, veut se connecter aux réseaux internet, veut recevoir des images…et pour cela…il faut des antennes….En ce qui concerne cette 4° antenne regardez le photo montage ci-dessous, joint par Free à sa demande. Ils évoquent une bonne insertion dans le paysage! Cette antenne relais culminera donc à 24,10m par rapport au sol! Nous allons donc étudier la possibilité de déposer un recours gracieux.

P1020501