Sécurisez les cheminements piétons durant les travaux!

C’est ce qu’ont demandé des participants à la réunion organisée mercredi 28 mars 2012, par la CAGB, au gymnase Jean Zay, rue des Cras, concernant la construction des plateformes du tram. Déjà qu’en période ordinaire (c’est à dire sans travaux…..mais oublions ces termes de »période ordinaire »…pour 3 ans….), c’est pas facile de se déplacer pour les piétons, les personnes âgées, les personnes à mobilité réduite, les mamans avec poussette ou landau!….

 

P1020317

Regardez cette photo, par exemple, d’encombrement du trottoir, rue de la Viotte, au coin de la rue du Balcon, prise mardi 27 mars après-midi. Cette rue est empruntée par de nombreux voyageurs se rendant ou revenant de la gare Viotte, avec des valises à roulettes…Il ne leur reste plus qu’à descendre sur la chaussée….Et pour cet exemple, cela ne concerne pas les travaux du tram…mais illustre un quotidien d’une « période ordinaire »…

P1020335

P1020341

Avec les travaux du tram, maintenant…Prenons trois exemples, aux Chaprais, photos à l’appui, prises les 27 et 28 mars 2012. Au coin de la rue Krugg et l’avenue Carnot/rue de la Mouillère, devant l’église…Le passage piéton aboutit dans des gravats. De l’autre côté une tranchée profonde….Il passe où le piéton?

 

 

 

 

 

 

Deuxième exemple : direction centre ville par le pont Denfert Rochereau. Le trottoir était coupé le 27 mars par les automobilistes qui étaient obligés de rouler dessus pour rejoindre le parking des Beaux Arts!…

P1020337

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020321

Troisième exemple, le 29 mars, place Flore, au coin de la rue de la Cassotte, devant la pharmacie, les voitures roulent sur le trottoir. Un travailleur au gilet fluo, explique qu’il veille….à la sécurité de tous et que c’est très provisoire…Dont acte….Mais ce serait bien aussi de prévoir des panneaux avertissant de ce type de danger tant pour les véhicules que pour tous les autres (piétons, vélos, etc…). 

La CAGB embauchera prochainement des « ambassadeurs » chargés d’accompagner, de veiller à notre sécurité…

Cela devient urgent, non?…..